Un père cruel maltraite ses enfants sur YouTube

Un Américain, déjà condamné à cinq ans de probation pour maltraitance sur mineurs, continue d'humilier publiquement ses enfants sur Internet.

Un Américain qui a été condamné l'an dernier pour ses clips cruels et qui purge actuellement une peine de cinq ans avec sursis pour sévices sur ses enfants n'a pas beaucoup appris de son passé. Sur sa nouvelle chaîne YouTube, le père continue comme avant.

Cinq ans de probation et aucune évolution

Mike Martin est devenu célèbre pour ses clips déchirants dans lesquels il humiliait ses enfants devant la caméra en criant après eux jusqu'à ce qu'ils pleurent, en brisant leurs jouets préférés avec un marteau ou en leur faisant des «farces» cruelles.

Il a fait croire à l'un de ses fils qu'il l'avait donné en adoption. Il a jeté violemment un autre enfant au sol et, pire, il a poussé ses progénitures à se frapper entre elles. Sous le pseudonyme «DaddyOFive», il a rassemblé une foule de plus d'un million de fans avec ses vidéos.

Et c'est reparti

Après plusieurs plaintes contre Martin et un long procès, le tribunal a décidé de le priver de la garde de deux de ses enfants sur cinq et de les remettre à leur mère biologique.

Triste mais vrai: l'homme de famille a déjà une nouvelle chaîne. C'est là qu'il tourne et sort régulièrement de nouveaux clips sous le nom de «FamilyOFive» - cette fois avec sa nouvelle épouse. Et il semble n'avoir rien appris.

Les autorités sont informées

Martin continue de télécharger des vlogs troublants regardés par un quart de million d'abonnés, le montrant en train de crier après ses enfants ou de les insulter. Il filme ses fils dans des situations désagréables - la bande-annonce de la chaîne montre un de ses garçons pleurant de douleur après un coup à l'entrejambe - et oblige tous les membres de la famille à être vu dans des situations privées et intimes.

La durée de ce triste spectacle est incertaine. Dans tous les cas, les autorités responsables devraient être informées et d'autres mesures de la part du Bureau de protection de la jeunesse devraient être prises.


Écris un commentaire

12 Commentaires

Astrid M il y a 5 Mois
Ce qui me peine vraiment n'est pas que ce sombre con fasse ces vidéos, mais que la justice mette autant de temps pour réagir, et que tant de gens les regardent... À la limite on est moins inquiété en maltraitant ses enfants qu'en circulant en voiture.. Et encore heureux que les snuff movies ne sont pas autorisés sur youtube... Rappelez vous des accidents qu'il y a eu avec les émissions de gags vidéos amateurs aux states..
6
1
Réponse
Père Clément il y a 5 Mois
Ces mises en scène peuvent être jugées de mauvais goût, grossière, stupides, mais... ce sont bel et bien des blagues qui font rire les personnages de part et d'autre. La maltraitance c'est autre chose, ce n'est pas du cinéma, pas un jeu, et il serait bon que les intervenants cités utilisent leur énergie pour s'occuper des cas vraiment sérieux.
3
8
Réponse
Réponse du il y a 5 Mois
Le gars s'est quand même retrouvé au tribunal et condamné (même avec du sursis, c'est une condamnation) et il est surveillé par la protection de l'enfance... Donc "juste" des blagues, je suis pas sûr...
4
1
Réponse
Gab il y a 5 Mois
Belles mises en scène ouais.......
1
2
Réponse
video
«Youtube Rewind 2018», la vidéo la plus détestée

«Youtube Rewind 2018», la vidéo la plus détestée

video
Encore un qui filme des suicidés dans la forêt

Encore un qui filme des suicidés dans la forêt

Cure de désintox pour accros à «Fortnite»

Cure de désintox pour accros à «Fortnite»

video
Ce mannequin transsexuel casse Victoria’s Secret

Ce mannequin transsexuel casse Victoria’s Secret