L’homme le plus détesté d’Hollywood

Uwe Boll a la réputation d’être le pire réalisateur de l’industrie cinématographique internationale. Contrairement à ses films, Boll est très divertissant, d’où le documentaire qui lui est consacré.

Pour les uns, il est une légende culte, pour les autres, un réalisateur de films trash dont on pourrait volontiers se passer. Une chose est sûre: à Hollywood, le réalisateur allemand Uwe Boll divise les opinions. Par sa manière d’être et l’adaptation trash des scénarios dans ses films, Uwe Boll s’est fait un nom à Hollywood.

Sur les plateaux de tournage, il est connu pour être un vrai mufle. A 53 ans, le réalisateur accueille mal la critiques de ses œuvres. En 2006, il a d’ailleurs invité cinq de ses plus grands critiques pour un match de boxe. «S’ils veulent me mettre K.O., qu’ils essaient donc!», a dit à l’époque celui qui a battu chacun de ses cinq adversaires sur le ring.

Au bout de 20 ans, sa carrière est finie

En 2016, après plus de vingt ans dans le métier, Boll a mis fin à sa carrière dans le cinéma, car on ne lui accordait plus de fonds pour financer son dernier film. Depuis deux ans, les choses s’étaient calmées autour du grossier réalisateur qui continue de gérer une chaîne sur YouTube dont les vidéos bénéficient d’une audience modérée.

Jusqu’à ce que, à la grande surprise générale, on découvre, il y a trois jours, la bande-annonce d’un documentaire sur la vie de Boll intitulé «Fuck You All: The Uwe Boll Story», qui dresse le portrait d’un réalisateur légendaire et culte.

Pas si mufle que ça?

Des acteurs avec lesquels il a tourné, des collègues et lui-même contribuent à la clarification du «mythe Boll» et tentent de mettre en lumière l’humain derrière le personnage public, tentant de nous convaincre qu’il n’est pas ce méchant monstre dépeint par les médias.

Une fois qu’on s’est un peu penché sur le phénomène Uwe Boll, il est difficile d’être convaincu, sans parti pris, que l’homme derrière l’objectif n’est pas un colérique qui ne rate pas une occasion de laisser libre cours à la colère et d’agresser son entourage.

On va tout de même essayer de garder l’esprit ouvert et on est impatient de voir ce que nous réserve le documentaire dont la date officielle de sortie demeure pour l’instant inconnue.


Écris un commentaire

2 Commentaires

Astrid M il y a 11 jours
Ah bon? Tous les cineastes ou acteurs et actrices d'Hollywood qui n'ont pas un caractère de panosse ont été un jour ou l'autre la personne la plus détestée d'Hollywood.. Il est donc en droit de dire aux gens qui le critiquent que leur opinion sur lui peut sans problème leur servir de suppositoire.. Tous les réalisateurs ont un jour ou l'autre eu pour quelqu'un l'image de "Z.Z. Von Schneck" dans "the avengers"
1
0
Réponse
Zombie il y a 12 jours
Hmmmm? Bien bien, ich versuche es jezt auch mal auf Francias : Ce n'est absolument pas vrai, Uwe Boll est et reste un grand cinéaste, pour moi en tant que grand fan de lui!
0
0
Réponse
Ces baskets de luxe usées font scandale

Ces baskets de luxe usées font scandale

video
Un soin du visage potentiellement mortel

Un soin du visage potentiellement mortel

video
C'est l’application la plus triste du monde

C'est l’application la plus triste du monde

video
Cette pub pour sous-vêtements devient virale

Cette pub pour sous-vêtements devient virale