Une star de télé pose avec les animaux qu'elle tue

Une personnalité de la télévision américaine fait face à de vives critiques de la part d'Internet et des milieux politiques de haut niveau. Ses photos de chasse énervent les défenseurs des droits des animaux.

La chasseuse et présentatrice américaine de l’émission de télévision «Larysa Unleashed», Larysa Switlyk, s’est attiré les foudres sur les réseaux sociaux après avoir publié, sur Twitter, des photos sur lesquelles elle prend fièrement la pose aux côtés de chèvres, de cerfs et de moutons abattus en Ecosse.

La légende «Magnifique chèvre sauvage ici sur l’île écossaise d’Islay. Quelle drôle de chasse! Elles vivent au bord des falaises de l’île et savent comment se cacher. On les a chassées ardemment pendant deux jours» lui a valu non pas du respect et des louanges, mais bien des ennuis.

Est-ce-que c’était excitant?

«Grâce à toi, cet animal a perdu la vie. Comment peux-tu être fière d’avoir tué un être vivant et de prendre ensuite une photo à côté de son corps ensanglanté? Ce n’est pas un sport et tu n’es pas une championne» a tweeté Sharon Martin.

Un certain Dee Atkin écrit d’un ton moqueur: «Parle-nous un peu de la chasse. Est-ce-que c’était excitant de poursuivre les animaux d’élevage les plus doux? Est-ce-que tu les as coincés alors qu’ils broutaient tranquillement de l’herbe? Pendant combien de temps est-ce-que tu as dû rester allongée en tenue de camouflage pour tuer l’un des moutons les plus réputés d’Ecosse?»

Tous des ignorants

Après le ramdam qui lui a valu plus de 3000 messages de haine dont des menaces de mort, Switlyk s’est adressée à ses followers sur Instagram. Et elle a critiqué tous ceux qui la traitaient de meurtrières d’animaux en écrivant: «Je m’envole déjà pour ma prochaine aventure de chasse et je ne serai pas joignable pendant deux semaines.»

Et d’ajouter: «Il n’y a rien de mieux que de se retirer de ce monde mû par les réseaux sociaux et de renouer avec la nature. Espérons que ça laissera le temps à tous ces ignorants qui m’envoient des menaces de mort pour s’informer sur la chasse et la protection de la nature.»

Des politiques de haut rang parmi ses détracteurs

En sa qualité de Premier ministre d’Ecosse, Nicola Sturgeon, une femme politique de haut rang, a réagi à la rébellion en ligne et a promis de réexaminer la loi sur la chasse légale à des fins sportives et touristiques. Dans le tweet de la ministre, on peut lire: «Il est parfaitement compréhensible que les photos d’Islay, sur lesquelles des cadavres d’animaux sont présentés tels des trophées, soient troublantes et insultantes pour la population. Le gouvernement écossais entend examiner la situation actuelle et étudier la nécessité de modifier la loi».

Sarah Moyes, une militante de l’organisation de défense des animaux «OneKind» a déclaré à «Sky News»: «Il est extrêmement choquant de voir les photos de Larysa Switlyk et d’autres chasseurs prenant la pose aux côtés d’animaux sauvages faire le tour du monde. Au lieu de célébrer l’impressionnante faune écossaise, on voit une nouvelle fois comment ces beaux animaux sont exploités au nom du sport. Ce n’est pas le genre de tourisme que nous souhaitons promouvoir en Ecosse et encore moins ce qui devrait être autorisé au XXIème siècle.»


Écris un commentaire

26 Commentaires

Mary-Claude Schreyer il y a 15 jours
Tu te prends pour quoi espère de tarée tu es jalouse d'eux parce qu'ils sont magnifiques alors que toi tu es une blonde sans cervelle
2
0
Réponse
JOJO il y a 16 jours
Le monde des crétins des alpages...
1
0
Réponse
Mims il y a 17 jours
... quelle hypocrisie... combien d’entre-vous mangent de la viande...? Peut importe la façon, on ne peut pas tuer dignement un animal qui n’a pas envie de mourir...
4
11
Réponse
Boss il y a 18 jours
Quand on lit les commentaires et les réactions, on voit bien la génération de fragiles :rire:
3
9
Réponse
video
Il paie un portable avec une baignoire de pièces

Il paie un portable avec une baignoire de pièces

video
Personne ne sait ce qui se cache derrière ces yeux

Personne ne sait ce qui se cache derrière ces yeux

video
Il se fait tatouer «Africa» de Toto

Il se fait tatouer «Africa» de Toto

A quand l’enseignement LGBT en Suisse?

A quand l’enseignement LGBT en Suisse?