Les hommes aussi peuvent simuler l'orgasme

Le fait que les femmes simulent occasionnellement l’extase n’a rien d’un secret. Mais les hommes aussi font parfois semblant de jouir. Notre rédacteur vous explique pourquoi.

Le fait que les femmes simulent, à l’occasion, un orgasme lors d’une relation sexuelle devrait être connu de tous ceux ayant épluché la rubrique «sexe» des magazines. Mais quand les hommes avouent simuler, de temps en temps, des orgasmes, on entend toujours un murmure passer dans les rangs du public, aussi averti soit-il.

Conférence de rédaction. Pour une raison inexpliquée, on finit par aborder le sujet du faux orgasme. L’un de nos rédacteurs détend l’atmosphère par une petite anecdote. Son pote cracherait parfois sur le dos de ses partenaires sexuelles pour leur faire croire qu’il vient d’éjaculer. Personne ne peut imaginer qu’une femme, aussi naïve soit-elle, se soit fait avoir par un tour de passe-passe aussi médiocre que celui-ci. Au cours de la discussion, on constate cependant que tous les mecs de la rédaction ont au moins déjà fait semblant une fois.

La mort du cygne du sexe

Je ne me souviens que trop bien de mes débuts en tant qu’homme. Jeune et bête, cela faisait déjà un certain temps que j’étais coincé dans une relation malheureuse. Quand j’ai craqué pour cette merveilleuse collègue de travail, cet amour était définitivement voué à l’échec. Rongé par des remords, je me suis rendu compte qu’il me fallait de plus en plus de temps pour arriver à mes fins à l’horizontale.

J’ai donc décidé de fuir cette situation désagréable, en simulant tout simplement le grand moment. Les footballeurs font la mort du cygne quand ils n’ont plus envie de jouer, moi, je fais le poney copulant. Je sais, ce n’est pas juste. Mais l’issue me semblait tout de même plus agréable que de devoir me justifier avec une excuse bidon par la suite.

La capote traîtresse

Je suis sûr que j’avais l’air plus convaincant que n’importe quel légendaire roi du porno. Et c’est ainsi que cette petite comédie m’a, depuis, sauvé la mise plus d’une fois lors de coucheries désagréables, que ce soit lorsque j’emballais des filles et que je le regrettais une fois en pleins ébats ou plus tard, dans des relations plus stables, lorsque ma libido me faisait défaut. Grosso modo, j’ai certainement déjà simulé un orgasme une bonne dizaine de fois.

Bien que, d’après mes propres sources, je n’aie jamais été démasqué par l’une de mes conquêtes, il y a quelques obstacles à franchir pour que la performance soit parfaite. D’abord, la petite comédie ne fonctionne qu’avec des capotes. Sinon, ta partenaire se rend vite compte quand tu tires à blanc. Ensuite, il faut jeter le préservatif le plus vite possible avant que l’autre ne s’aperçoive qu’il règne un vide total à l’intérieur. Astuce de pro à ces messieurs: ne jetez pas simplement la capote par terre. En raison du manque de poids, le bruit ne sera pas le même en atteignant le sol.

«Parfois, on est juste fatigué»

Sur Reddit aussi, on trouve de nombreux témoignages de fakes: «Une fois, j’ai joui précocement, alors j’ai quand même continué et j’ai fait comme si, avant que mon pénis ne redevienne flasque», écrit un utilisateur. «Parfois, on est juste fatigué. Dans ce cas, c’est mieux pour les deux partenaires de simuler l’orgasme», prétend un autre utilisateur.

Moralité: de la même manière que nous, les hommes, on se laisse parfois duper par la gent féminine, vous, chères Mesdames, tombez probablement aussi dans le panneau, de temps en temps.

Pour vos beaux yeux

«Mais pourquoi, au juste? On pourrait simplement arrêter», disait un collègue de la rédaction, l’un des rares à avoir une ardoise propre en matière de simulation d’orgasmes. Mais ce n’est pas si simple. Surtout quand ça fait déjà un certain temps que tu couches avec la même femme, elle commence à avoir des doutes si tu n’arrives pas à jouir subitement un soir. Enfin, c’est pour vos beaux yeux qu’on fait le spectacle. Ou osez donc prétendre que vous ne perdez pas d’assurance quand votre petit ami n’arrive subitement plus à éjaculer. On ne voudrait surtout pas que vous pensiez qu’on ne vous vénère plus, juste parce que notre appareil de reproduction n’est, pour une fois, pas à la hauteur.

Les attentes sont probablement aussi une raison pour laquelle les hommes trichent, de temps à autre. Tout le monde, y compris le moins expérimenté de tous, sait qu’il est plus difficile pour les femmes d’atteindre l’orgasme. Par contre, chez nous, les hommes, on s’attend à ce qu’on soit capables d’avoir un orgasme à tout moment et à chaque stimulation mécanique, peu importe qu’elle soit dénuée de passion, et prêts à répandre notre semence dans le monde avec ferveur. Je me sentirais effectivement amoindri si je devais avouer que je ne suis pas d’humeur, pour une fois.

Et si on arrêtait avec tout cela?

Attention, voici venu le moment de faire le point. En fait, je suis un faux cul. Quand vous, les femmes, en faites un peu trop au pieu – oui, un homme quelque peu empathique sait faire la différence entre des gémissements inspirés de Pornhub et la véritable extase –, je ressens cela comme un but marqué dans ses propres filets. Vous donnez ainsi l’impression à votre amoureux, aussi médiocre soit-il, qu’il fait du bon boulot. Satisfait de lui-même, il se tournera sur le côté, pensant qu’il est le plus grand étalon depuis Caligula. La fois d’après, il reproduira les mêmes erreurs et vous serez tenues de lui repasser de la pommade. Très vite, vous serez pris dans une spirale infernale faite de sexe médiocre et de spasmes et gémissements simulés.

Mon conseil: arrêtons tous de nous voiler la face. Pour ce faire, il faut tout simplement nous dire quand on fait quelque chose de travers – après tout, on travaille avec des équipements complètement différents et on est prêts à apprendre de nouvelles choses. En échange, vous devez accepter le fait qu’en nous ne sommeille pas toujours cette bête voluptueuse, comme le sous-entendent la pornographie, les magazines féminins et «Cinquante nuances de Grey». Du coup, nous, on a moins de pression et vous, plus de plaisir – c’est une situation gagnant-gagnant.


Écris un commentaire

13 Commentaires

Copain il y a 6 Mois
Oui, parfois on est juste bien à faire l'amour, on ne veut pas forcément "finir" mais dans la tête des demoiselles, souvent, si l'homme ne joui pas, ça signifie un problème, que ce n'était pas top, qu'elle n'était pas performante, alors que non, ptre même au contraire, on(je) n'ai pas envie d'éjaculer, juste simplement du plaisir. Ca arrive aussi, je pense, que la femme n'ai pas d'orgasme, mais prenne quand même une autre forme de plaisir avec son mec.... Éjaculer, jouir, plaisir, ça ne va pas forcément ensemble. Au final, l'important, c'est d'avoir envie d'être avec l'autre.
0
0
Réponse
Réponse du il y a 6 Mois
J'ai l'impression que les mecs se mettent la pression tout seul niveau sexuel pour beaucoup de choses, ça ne vient pas forcément des femmes
0
0
Réponse
Emilie il y a 6 Mois
On ne peut pas toujours avoir un orgasme que ce soit du côté féminin ou masculin. Des fois mon copain n'y arrive pas et il me le dit simplement, je préfère qu'il soit honnête. Rien n'empêche non plus d'attendre un petit peu et de réessayer. Des fois c'est pas le jour et c'est comme ça.
5
0
Réponse
Réponse du il y a 6 Mois
Exactement, le seul mot clé de tout ça c'est : communication
3
0
Réponse
A quand l’enseignement LGBT en Suisse?

A quand l’enseignement LGBT en Suisse?

Un joueur tue une féministe «casse-pieds»

Un joueur tue une féministe «casse-pieds»

Prête à payer pour trouver le grand amour

Prête à payer pour trouver le grand amour

Fleuves en délire dans des locaux de bureau

Fleuves en délire dans des locaux de bureau