Elle se fait des millions avec des boutons de pus

Les vidéos controversées de Sandra Lee ont été cliquées plus de deux milliards de fois. Le dégoût-fascination a aidé l'Américaine à construire une gigantesque carrière médiatique.

Il y a de fortes chances que tu aies déjà observé l’Américaine Sandra Lee en train de faire son travail – du moins par hasard, si ce n’est de manière consciente. La bonne dame est mieux connue sous le nom de «Dr. Pimple Popper» et elle est sans doute et de loin, la dermatologue la plus célèbre au monde.

Le saut de YouTube à la télévision

Sur sa chaîne YouTube, elle montre sans aucune censure et en gros plan les interventions les plus dégoûtantes (et tout aussi excitantes et satisfaisantes) pratiquées sur des patients ayant des problèmes de peau plus ou moins graves. De l’élimination des points noirs aux petites opérations d’extraction d’énormes abcès en passant par le pressage de boutons – depuis que Mme Lee a commencé, il y a trois ans, sa base de fans s’est agrandie de jour en jour.

Avec entre-temps plus de quatre millions d’abonnés et bien plus de deux milliards (!) de clics sur ses vidéos au compteur, la doctoresse de 47 ans fait partie de la haute société de l’élite sur internet. Et voilà qu’elle vient de réussir ce dont la plupart des célébrités d’internet ne peuvent sans doute que rêver: être catapultée directement de YouTube à la télévision.

Le travail d’abord, les loisirs ensuite

En milieu de semaine, la chaîne américaine TLC a diffusé, en première partie de soirée, le tout premier épisode de sa propre émission de télévision appelée tout simplement «Dr. Pimple Popper». Dans le fond, elle y livre exactement ce que ces fidèles fans adorent depuis des années, à savoir la joie du dégoût. Le docu-réalité accompagne des patients avec des problèmes dermatologiques graves avant, pendant et après l’intervention de la papesse des boutons.

Dans le premier épisode exclusif du succès culte (déjà), Sandra Lee prend en charge quatre personnes uniques. L’une d’entre elles, un rouquin barbu, semble particulièrement apprécier la doctoresse. Mais avant de passer aux choses sérieuses, il faut d’abord crever l’amas de graisse de la taille d’une balle de golf qui est en train de pousser de façon proéminente sur son front…

Le titre de doctoresse reste inchangé

Quiconque penserait désormais que la femme d’affaires intelligente se repose sur ses lauriers après être devenue une vlogueuse de YouTube à succès et une star de la télé-réalité en devenir se trompe évidemment. Outre les articles de merchandising traditionnels comme les chaussettes, les tasses et les tee-shirts à son effigie, un jeu de société «Pimple Pete» destiné aux jeunes et aux adultes doit sortir sur le marché à l’automne prochain. Le but du jeu est de presser autant de boutons que possible sur une tête en plastique.

La fortune de Sandra Lee est estimée à l’équivalent de cinq à sept millions de dollars – une tendance qui tend à croître de manière fulgurante. Et si tout cela ne fonctionnerait pas à long terme, Dr. Pimple Popper peut toujours compter sur ses études de médecine et son cabinet à succès.


Écris un commentaire

2 Commentaires

il y a 3 Mois
Dr sandra Lee vs les Comédons de l'espace.. Le voila le film avec une super héroine..
2
0
Réponse
Astrid M il y a 3 Mois
Ach! Le plus degueu ce sont les boules de sebum dans le repli de l'aile du nez avec le point noir au bout. On dirait un petit oeil.. Soignez bien votre peau et vous n'aurez pas ce genre de problème.. et faites les retirer quand ils sont petits, sinon vous risquez une grosse cicatrice.
5
5
Réponse
Les chiens urinent sur Trump à New York

Les chiens urinent sur Trump à New York

video
Elle demande 5'500 francs pour du yoga et des fruits

Elle demande 5'500 francs pour du yoga et des fruits

Voici le musée le plus dégoûtant du monde

Voici le musée le plus dégoûtant du monde

Elle a perdu tous ses amis en hiver

Elle a perdu tous ses amis en hiver