Elle conteste son arrestation

Une chauffarde de 32 ans en état d’ébriété voulait échapper à son arrestation prétextant sa couleur de peau. Le rapport de police est devenu viral et le tollé était prévisible.

Il était environ 1h45 lorsque Lauren Elizabeth Cutshaw de Caroline du Sud a été arrêtée par la police sur le chemin du retour de sa propre fête d’anniversaire. Après avoir brûlé un panneau Stop et roulé à près de 100km/h, la jeune femme n’a, en effet, pas échappé à la vigilance des policiers.

«Je n’ai bu que deux verres de vin», a déclaré la jeune femme aux policiers. A la question de savoir combien elle avait mis dans chacun des deux verres, elle a répondu: «Disons que j’ai fêté mon anniversaire». Son taux d’alcoolémie était de 1,6 grammes pour mille. En Caroline du Sud, la limite est fixée à 0,8‰.

Le partenaire est aussi dans la police

Cutshaw a fait toute une litanie aux policiers sur les raisons pour lesquelles elle avait bien mérité qu’on la laisse partir, notamment le fait qu’elle avait toujours eu de bonnes notes à l’école, qu’elle avait été pom-pom girl et membre d’une association étudiante. Par ailleurs, elle aurait mentionné le fait que son partenaire était dans la police.

Toutefois, son discours n’a pas convaincu les agents du service de police de Bluffton qui, comme le confirment les déclarations faites au New York Post, ont arrêté la jeune femme pour plusieurs infractions au code de la route et possession de marijuana.

Un tollé prévisible

La fêtarde aurait dit: «Je suis de peau blanche et je n’ai rien à me reprocher». D’après le compte-rendu de la police, les fonctionnaires auraient été surpris par les commentaires. Le rapport et surtout ses propos racistes sont devenus viraux. Cutshaw est ainsi devenue tristement célèbre et se voit violemment critiquée pour cela sur la Toile.

Les propos racistes semblent générer de la colère, sans pour autant être surprenants. Parmi les commentaires, on peut lire: «Cette femme est un parfait exemple de tout ce qui ne tourne pas rond aux Etats-Unis». Ou encore: «Et voilà ce qui arrive quand les électeurs de Trump pensent que la loi ne s’applique qu’aux Mexicains et aux Afro-Américains.»


Écris un commentaire

5 Commentaires

Astrid M il y a 2 Mois
Rappel: un ou une raciste appartient toujours à un autre groupe ethnique que celui auquel on appartient... Moi je vois juste une grosse conasse... Comme les membres des autres ethnies voient leurs propres racistes de la même façon, je propose de remplacer le mot "raciste" par le mot "connard", ce sera plus clair d'autant plus que les premiers à crier au racisme sont les racistes eux-mêmes..
4
0
Réponse
Milpa Bagen il y a 2 Mois
Pourtant Trump est très clair! Là loi c’est pas pour eux! Eux ont tout les droit, même de mentir effrontément. D’ailleurs elle ne devrait pas se plaindre, si elle avait été noire, elle aurait prit une balle. C’est plus simple et cela n’emcomvre Pas la justice
2
0
Réponse
il y a 2 Mois
Et par chez nous, un bobet a picolé sévère juste après son accident pour tenter de cacher son taux d'alcoolémie au volant...
4
0
Réponse
Ken il y a 2 Mois
Elle a oublié un argument, "je suis blonde et un peu conne"
0
2
Réponse
«Je t'envoie le lien du site par la poste»

«Je t'envoie le lien du site par la poste»

Endetté malgré 50'000 francs par mois

Endetté malgré 50'000 francs par mois

video
Est-ce que tu lui ouvrirais la porte?

Est-ce que tu lui ouvrirais la porte?

Ce lapin sans oreilles porte des prothèses en laine

Ce lapin sans oreilles porte des prothèses en laine