Voici les pires projets de financement participatif

Une parodie de Kickstarter propose du Viagra inversé, une imprimante en 1D et des vêtements de personnes décédées.

Le côté positif du financement participatif, c’est que tout un chacun peut très facilement lancer un projet qui lui tient à cœur. Le côté négatif, c’est que c’est ce que tout le monde fait.

Kickstarter et consorts sont principalement coresponsables des progrès historiques de l’humanité comme les gigantesques portraits gonflables de la tête de Lionel Richie, les bijoux en forme de lard ou un mec de l’Ohio, qui a récolté plus de 70 000 CHF pour une salade de pommes de terre.

Absurdités du monde du financement participatif

Evidemment, des projets comme celui-ci sont le fer de lance de la mendicité sur internet. Tout le monde ne sera pas capable d’extraire des montants à cinq chiffres de la poche des internautes pour leur muesli ou leur gode en forme de dragon. Divers jeux de société pour toute la famille, des albums à succès de chanteurs de quinze ans, des étuis révolutionnaires pour smartphones… rien que des projets qu’on ne découvrira qu’au bout de quinze minutes de consultation sur le site Kickstarter. Dommage, en fait.

Pour attirer un peu plus l’attention sur les abîmes du financement participatif, le natif de Londres, Oli Frost, a créé Flopstarter – une parodie de Kickstarter qui ridiculise encore plus les projets déjà suffisamment absurdes.

Imprimante 1D et coussins jetables

Voici quelques exemples: sur Flopstarter, on trouve une imprimante 1D (cela signifie qu’elle n’imprime que des lignes droites en unidimensionnel), du Viagra inversé (censé mettre fin à une érection en très peu de temps) ou des coussins jetables. Mais notre projet préféré est Instagraham: un réseau social, sur lequel on peut partager des photos de personnes qui s’appellent Graham. Ni plus, ni moins.

Au cas où vous ne l’auriez toujours pas deviné: tout cela est évidemment purement satirique et il n’est malheureusement pas possible de soutenir les projets prometteurs (une colonne de concombre pour éloigner les chats). Mais qui sait? Peut-être qu’un jeune et malin génie volera quelques idées de la plateforme poru les concrétiser.

«Lifefaker»

En attendant, Flopstarter s’inscrit parfaitement dans le portefeuille de l’entreprenant artiste médiatique Frost. Une autre de ses œuvres s’appelle Lifefaker et vend à des gens dont la vie est trop ennuyeuse pour Instagram, de fausses photos de plages ou de randonnées en montagne avec lesquelles ils peuvent personnaliser leur profil. De plus, le mec a produit un livre de partitions pour flûtes sous le nom de «Recorda Boi», dans lequel se trouvent tous les morceaux que ton prof de musique du primaire n’a pas voulu t’apprendre: «Gangster’s Paradise», «In Da Club» ou encore «Drop It Like It’s Hot».

Sincèrement, si Frost n’existait pas, on financerait volontiers un projet de ce type.


Écris un commentaire

2 Commentaires

idées foireuses il y a 3 Mois
La perfusion pour jeux FPS, chaque impacts, la machine te pompe du sang! Devinez quoi, campagne réussite, puis objet interdit! Vous deviner certainement pourquoi! (Sa aurai pu être sympa dans un hôpital...)
1
1
Réponse
Françoise il y a 3 Mois
Bonjour! Cela rappelle le "Catalogue des objets introuvables" de Carelman. Il y a par exemple une bicyclette avec des roues en forme de croix pour monter les escaliers... Faite une recherche sur internet, cela vaut la peine.
3
0
Réponse
Les chiens urinent sur Trump à New York

Les chiens urinent sur Trump à New York

video
Elle demande 5'500 francs pour du yoga et des fruits

Elle demande 5'500 francs pour du yoga et des fruits

Voici le musée le plus dégoûtant du monde

Voici le musée le plus dégoûtant du monde

Elle a perdu tous ses amis en hiver

Elle a perdu tous ses amis en hiver