Pour ou contre s'embrasser en public?

Le «french kiss» est probablement le préliminaire le plus populaire au monde. Mais il n’est pas au goût de tout le monde. Qu’en penses-tu?

Romance et kitsch ne sont pas au goût de tout le monde. Très bien, très bien. Mais il n’y a rien de mal à faire des câlins et des baisers, non? Dans notre rédaction, les opinions divergent à ce sujet.

Contre: «C'est quoi, ce bordel?»

Ok, voilà l’idée: pourquoi tout le monde aime tant les baisers mouillés? Ne vous méprenez pas. Je n'ai absolument rien contre un bisou mignon ici et là. Ou me saouler dans un bar et flirter avec des inconnus - juste parce que c'est drôle - je trouve ça tout à fait légitime.

Cependant, ce à quoi je ne peux pas m'ouvrir, c'est le fait qu'apparemment, en tant qu'occupation socialement largement acceptée, mais aussi extrêmement populaire et répandu – surtout chez les couples amoureux –  il est tout à fait fondé de fourrer sa langue dans la gorge de l’autre à chaque occasion qui se présente.

Mais le baiser humide est évidemment aussi agréable derrière des portes closes - dans un cadre très privé! Il me semble banal d'interrompre l'émission de télévision qu’on regarde pour se mettre les saveurs humides dans la bouche de l'autre. Pardonnez mon français – c'est quoi cette merde? Je veux regarder la télé en paix!

Je pense que le «french kiss» comme amusement, passe-temps ou même signe d'affection n’est pas censé se pratiquer en public. Vraiment pas du tout. J'ai essayé, mais en vain. Et j'aimerais pouvoir apporter la tolérance au point de ne pas condamner intérieurement les dissidents à cet égard et de les qualifier de «un peu dégoûtants». Désolé pour tout ça. Je vous aime toujours, bande de dégoûtants.

De Benjamin Quirico

Pour: «Un de mes passe-temps préférés»

Même si j'étais poète à l'époque, je me souviens de tous les premiers baisers que j'ai eus. Le frisson juste avant que tu ne touches les lèvres de ton «crush» pour la première fois est l'un de ces sentiments auxquels je repenserai d'une manière nostalgique quand je serai assis, vieux et amer, dans une chaise à bascule sirotant un gin-tonic à l'eau de la cantine de la maison de retraite. Au risque de déplaire à certains: le baiser est un de mes passe-temps favoris.

Mais okay, mon cynique collègue Benny (voir ci-dessus) ne semble pas avoir quoi que ce soit contre le premier baiser tendu. Pour moi, la magie des câlins romantiques ne s'efface pas dans une relation même après des années. Le baiser demeure un terrain fertile pour les papillons dans mon ventre. Je ne suis que trop heureux de pouvoir quitter des yeux ma série Netflix pour quelques secondes de baiser.

De toute évidence, d'après le manuel d’utilisation généralement accepté, le bon vieux «french kiss» devrait être utilisé comme précurseur des rapports sexuels. Je ne trouve pas du tout - au contraire: parfois, un tendre baiser sans forcément aller plus loin, c’est vraiment agréable. Cela peut sembler un peu trop mielleux, mais si je devais choisir, je pourrais probablement me passer du sexe toute ma vie mais pas des langoureux baisers.

Et toi tu en penses quoi? On veut connaître ton opinion: écris dans les commentaires.  


Écris un commentaire

35 Commentaires

il y a 7 Mois
Avec mon épouse, nous avons 10ans de mariage. On ne s'embrasse pas en public ni devant les enfants. Quand on s'embrasse, on se fait juste un baiser. Pas besoins de manger la langue, les dents, et toute la bouche du conjoint. On a fait 2 fois l'amour. Pour avoir nos 2 enfants. On voit trop d'horreur dans les rues...
0
3
Réponse
Réponse du il y a 7 Mois
Deux essais et deux fois une grossesse ! Arrêtez les mensonges svp ! (et je m'y connais, je travaille dans le domaine de la fertilité)
2
1
Réponse
Réponse du il y a 7 Mois
MDR
0
0
Réponse
Réponse du il y a 7 Mois
Votre commentaire est simplement Ignoble. Les grossesses sont désirées. Nous sommes Catholiques Croyants Conservateurs.
0
1
Réponse
video
C'est l’application la plus triste du monde

C'est l’application la plus triste du monde

video
Cette pub pour sous-vêtements devient virale

Cette pub pour sous-vêtements devient virale

video
Un merdeux sème une peur panique

Un merdeux sème une peur panique

Le cauchemar numérique d’un père

Le cauchemar numérique d’un père