Les profs effacent les œuvres de ces écolières

Au lieu de remplir les tableaux de gribouillis pendant la pause, de jeunes élèves de Hongkong y dessinent des œuvres d’art. Dommage que les enseignants les effacent en un simple coup d’éponge.

Quand on ne gribouillait pas d’horribles dessins et des caricatures sur les bancs d’école, c’était le tableau qui en prenait pour son grade, littéralement. Ce n’est pas le cas avec le groupe d’élèves chinoises Illusdreamer qui, au lieu de remplir les tableaux d’horribles gribouillis, dessinent de véritables œuvres d’art sur la surface noire.

Depuis près d’un an, les cinq ados, âgées de 17 à 18 ans et préférant garder l’anonymat, transforment les salles de classe quelque peu cliniques avec un peu de couleur et des dessins vivants, en endroits magiques. Les jeunes filles, originaires de différents quartiers de Hongkong et qui fréquentent l’école Heep Yunn, consignent leur processus de travail sur YouTube et sur Instagram dans des vidéos en accéléré.

En un coup d’éponge, tout disparaît

«Quand on est à l’école, les tableaux font partie de notre quotidien», raconte l’un des membres d’Illusdreamer. Apparemment, elles se seraient inspirées du monde artistique et auraient choisi une méthode de création un peu plus spéciale. «C’est un bon moyen pour sensibiliser nos camarades d’école à l’art», précisent-elles. Finalement, leur but est de faire avancer la création artistique. C’est ce qu’on appelle être ambitieux.

C’est juste dommage que les enseignants effacent les fresques et le travail ayant nécessité de quatre à six heures de réalisation d’un simple coup d’éponge, pas vrai? «C’est évidemment dommage que nos dessins soient immédiatement effacés. Mais ce qui compte le plus pour nous, c’est de montrer à la classe que l’art a sa place partout», souligne l’une des jeunes filles. L’expression artistique ne se limiterait donc pas uniquement à de la peinture sur un morceau de papier, mais serait extensible à l’infini. Plutôt philosophiques, ces jeunes Picasso en devenir.


Écris un commentaire

6 Commentaires

marieroco il y a 7 Mois
Je ne pense pas que le fait soit déroulé à Hongkong, par l’écriture qu’on aperçoit, ça devrait être au Japon.
0
1
Réponse
Bibi il y a 7 Mois
Les tableaux servent à donner le cours.... pas à recevoir les œuvres des élèves.
6
50
Réponse
Réponse du korri il y a 7 Mois
les élèves s'éclatent avec leurs œuvres et je les encourages à continuer, cela dis les profs pourraient jouer le jeu en prenant une photo de ces œuvres éphémères avant de les effacer afin de créer un album numérique de ces œuvres qui en plus mettrait en valeur leurs classes ...cela me semble un meilleur compromis :0)
3
0
Réponse
Senketsu il y a 7 Mois
C'est idiot! Pourquoi dessiner sur l'espace de travail des profs si c'est pour ensuite pleurer qu'ils effacent le tout lorsqu'ils en ont besoin?
7
36
Réponse
Une youtubeuse refuse tout contact physique avec ses fans

Une youtubeuse refuse tout contact physique avec ses fans

Ils font une grillade dans un cimetière

Ils font une grillade dans un cimetière

video
«Les enfants seraient d'excellents soldats»

«Les enfants seraient d'excellents soldats»

video
La partouze se termine avec une demande en mariage

La partouze se termine avec une demande en mariage