Mutilations sanglantes au nom de la beauté

Les durs à cuire du monde entier se rendent régulièrement en pèlerinage à Baden pour se faire volontairement scarifier, suturer et tatouer toutes sortes de parties corporelles. Qu’est-ce que cela cache?

Le studio Rock the Body, à Baden, n’est pas un salon de tatouage ordinaire. Son gérant, Danny, est l’un des artistes les plus renommés du monde dans le domaine de la modification corporelle. Ses clients sont prêts à faire le tour de la planète pour se laisser poser des implants sous-cutanés, se faire scarifier de jolis motifs, se faire tailler des oreilles d’elfe ou tatouer les globes oculaires par le jeune homme de 32 ans.

Détenteur de records à la renommée internationale

Depuis son adolescence, le jeune Suisse trace sa route dans le milieu de l’art corporel dans lequel lui-même est acteur depuis de nombreuses années. Il est, depuis, devenu si célèbre que son travail n’est plus uniquement hautement reconnu dans le milieu, mais a également été immortalisé dans le Livre Guinness des records (pour les plus grands trous de joue du monde).

Entre-temps, sa merveilleuse réputation dépasse largement les frontières du pays – au moment où on lui rend visite sur son lieu de travail, un client régulier venu d’Autriche entre dans le studio.

Comme des piqûres d’abeilles dans la bouche

Alex (22 ans), dont la tête est presque intégralement couverte de tatouages, est venu spécialement en voiture du Tyrol jusqu’à Baden pour se laisser tatouer la langue et les gencives en noir par Danny, qui réalise cela en faisant de multiples petites injections directement dans la chair.

«En fait, ça ne fait pas si mal», explique le manutentionnaire, dont l’objectif est de recouvrir chaque petit morceau de peau de son corps. «C’est un peu comme si une abeille se trouvait sur ta langue et qu’elle te piquait sans arrêt.»

Dépassé par la demande

Rien que l’idée de se mordre accidentellement la langue nous fait frémir. Le fait que quelqu’un puisse décrire des piqûres d’abeilles dans la bouche de la sorte demeure un mystère pour nous. De telles interventions sont une petite distraction appréciable pour Danny, le maître de la modification corporelle.

«Je coupe tout le temps des langues en deux; cette intervention est presque devenue une blague récurrente», explique l’artiste. Bien que ce dernier ne fasse pas de publicité pour son studio, Rock the Body croule sous les demandes. Danny ne les satisfait cependant pas toutes.

Âmes sensibles, s’abstenir

«Ce qui m’importe, c’est que les gens soient sûrs de leur décision. Surtout quand il s’agit d’interventions quasiment irréversibles, il faut une forte conviction. C’est la raison pour laquelle l’âge minimum pour une modification corporelle est fixé à 21 ans chez moi», précise-t-il.

Vous découvrirez une petite sélection des réalisations de Danny, ainsi que l’intervention sur le brave Alex, dans le diaporama ci-dessus. Mais attention: âmes sensibles s’abstenir!

 

(Photos: Valentina Sproge)


Écris un commentaire

8 Commentaires

Le Lankou il y a 6 Mois
de grosses taches qui finiront par choper une hépatite, et iront dans un centre de soins pour personnes en fin de vie. Bonne soirée.
5
2
Réponse
Réponse du tatou et tu ne le sais pas. il y a 6 Mois
certains sont en mauvaise santé et ce battent pour survivre et d'autre n'ont aucun problème de santé et font tout pour en avoir, ainsi va le monde .
2
0
Réponse
gema il y a 6 Mois
Bête tellement pas content avec ton corps...suicide toi.mieux 👍
3
23
Réponse
Réponse du @gema il y a 6 Mois
Apprends déjà à écrire avant de suggérer le suicide à autrui...
11
1
Réponse
Il laisse sa fille de trois ans conduire

Il laisse sa fille de trois ans conduire

video
Elle aimerait dédiaboliser les armes à feu

Elle aimerait dédiaboliser les armes à feu

video
Le jeter de fromage sur les chiens

Le jeter de fromage sur les chiens

Pourquoi le temps passe plus vite avec l'âge?

Pourquoi le temps passe plus vite avec l'âge?