Cet ado veut sauver la Syrie grâce à des selfies

Un adolescent syrien montre des scènes impressionnantes d’une région de Syrie, actuellement en proie à des frappes aériennes.

Grâce à internet, il y a des choses qui sont pareilles dans le monde entier, comme une prédilection des jeunes pour les réseaux sociaux et les selfies, par exemple. Mais alors que nous, on aime poser avec de la nourriture chic ou des tenues d’hiver, d’autres jeunes du même âge mettent un tout autre genre de photos sur la Toile. Des photos de bombes ou de cadavres, par exemple.

 

Muhammad Najem (15 ans) vit à l’Est de Ghouta, une région syrienne actuellement sous le contrôle des rebelles. Depuis un peu plus d’une semaine, l’armée nationale tente de mettre la main sur le territoire à proximité de Damas. Le résultat est un bain de sang – rien que la semaine passée, des centaines de civils seraient morts dans la région, selon le quotidien «The Guardian». Et Muhammad s’est fixé comme objectif de documenter cette guerre.

«Hier, on jouait encore ensemble»

«Les gens doivent savoir tout ce qui se passe en Syrie», dit l’adolescent dans l’une des vidéos qu’il partage avec le reste du monde sur Twitter et Facebook. La plupart du temps, il se filme lui-même avec des nuages de fumée, des bâtiments détruits et des entrepôts de nourriture vides en arrière-plan. A ce propos, il écrit: «Hier, je jouais avec un ami dans un bunker sous-terrain. Et aujourd’hui, lui et sa famille sont morts, abattus par un avion de combat.»

Pendant ce temps, la communauté internationale continue d’émettre des menaces. La France et les Etats-Unis ont annoncé une intervention militaire au cas où l’Etat syrien utiliserait à nouveau des armes chimiques. Et beaucoup dans ce pays semblent se lasser des nouvelles de la Syrie. «On sait que nos photos sanglantes commencent tout doucement à vous ennuyer. Et on sait aussi que vous avez déjà vu des vidéos de nous, en train de nous faire massacrer», dit Muhammad dans une vidéo publiée récemment. «Mais on ne va pas arrêter de vous supplier d’aider les enfants de Ghouta!»

Pour vous faire votre propre idée de la situation, rendez-vous sur les comptes Facebook et Twitter de Muhammad.


Écris un commentaire

16 Commentaires

Bagdad Bahn il y a 7 Mois
Mais oui. Un gamin en zone de guerre qui a accès à internet et à un smartphone de qualité, bien coiffé, propre et en bonne santé, ça ressemble énormément à un enfant qui souffre de la guerre. Et, quel exploit que d'écrire trois ligne et poster deux photos sur les réseaux sociaux! Rien à voir avec cette petite fille vietnamienne à moitié brûlée et nue dont on avait vu la photo à l'époque de la guerre du Viêtnam. Non, c'est encore de la propagande à six sous parce que Bachar c'est le mal et les rebelles c'est le bien. La nuance, c'est mauvais pour les esprits, c'est clivant et ça oblige à réfléchir. La guerre, c'est sale, quel que soit le côté. Il n'y a pas de guerre propre ni morale, encore moins lorsque la raison du conflit est, encore depuis plus de 100 ans, le contrôle du pétrole au Moyen-Orient et de sa route jusqu'en Europe.
8
4
Réponse
Réponse du Elias il y a 7 Mois
Quel salopard tu es tête de mort ! Que Dieu te maudisse
0
0
Réponse
Vera il y a 7 Mois
La plupart des personnes vous êtes vraiment débile sérieux 2-3-4 G en s’en fou combien de G il y a . Vous êtes là tranquille au chaud vous avez un toit pas de bombe qui tombe sur vous . Au lieux de leur donner du courage non au contraire ncncnc vous pensez que à votre cul , je crois que vous voyer pas tout les enfants qui tue le sang partout Le Bras déchirer 😡😡
1
4
Réponse
Réponse du Réalisme il y a 7 Mois
Et toi, tu en as vu beaucoup ? Personne ne nie la guerre et les morts horribles, mais on s'interroge juste sur le gamin qui a 1) un smartphone récent en zone de guerre, 2) internet pour publier ses photos. Se poser des questions et ne pas tout gober, c'est bien aussi !
0
0
Réponse
Ces baskets de luxe usées font scandale

Ces baskets de luxe usées font scandale

video
C'est l’application la plus triste du monde

C'est l’application la plus triste du monde

video
Cette pub pour sous-vêtements devient virale

Cette pub pour sous-vêtements devient virale

video
Un merdeux sème une peur panique

Un merdeux sème une peur panique