Instagram TV pourrait détrôner YouTube

Avec IGTV, Instagram offre à ses utilisateurs la possibilité de poster des vidéos plus longues. Des experts parlent de «dispositif révolutionnaire», qui pourrait détrôner YouTube.

La télévision classique vit ses dernières heures. Aujourd’hui, les images en mouvement ne défilent plus sur les écrans de télévision, comme à l’époque de nos parents, mais sur internet. Près de 300 heures de matériel vidéo sont diffusées sur YouTube toutes les minutes et les stars de la pop d’aujourd’hui ne sont plus les acteurs et les musiciens, mais les vlogueurs et les influenceurs.

Cette semaine, le CEO d’Instagram, Kevin Systrom, a annoncé que le réseau comptait désormais un milliard d’utilisateurs. Cette position dominante est désormais utilisée pour mettre la pagaille dans la communauté de vidéastes: IGTV est l’attaque frontale de YouTube par Instagram.

La percée du format portrait?

Grâce à la nouvelle application, tout un chacun peut ouvrir une chaîne vidéo sur Instagram, auquel on a aussi accès par le flux normal. As-tu remarqué le nouveau symbole en haut à droite dans le flux de données? C’est pour accéder à IGTV. Contrairement aux histoires d’Insta connues, ces petites vidéos durent jusqu’à une heure, ce qui est censé attirer dans les griffes de Zuckerberg les vlogueurs qui misaient jusqu’à présent sur YouTube.

 

From our CEO @kevin: “Today, we have two big announcements to share. First, Instagram is now a global community of one billion! Since our launch in 2010, we’ve watched with amazement as the community has flourished and grown. This is a major accomplishment — so from all of us at Instagram, thank you! Second, we’re announcing our most exciting feature to date: IGTV, a new app for watching long-form, vertical video from your favorite Instagram creators, like LaurDIY (@laurdiy) posting her newest project or King Bach (@kingbach) sharing his latest comedy skit. While there’s a stand-alone IGTV app, you’ll also be able to watch from within the Instagram app so the entire community of one billion can use it from the very start. IGTV is different in a few ways. First, it’s built for how you actually use your phone, so videos are full screen and vertical. Also, unlike on Instagram, videos aren’t limited to one minute. Instead, each video can be up to an hour long. We made it simple, too. Just like turning on the TV, IGTV starts playing as soon as you open the app. You don’t have to search to start watching content from people you already follow on Instagram and others you might like based on your interests. You can swipe up to discover more — switch between “For You,” “Following,” “Popular” and “Continue Watching.” You can also like, comment and send videos to friends in Direct. Also like TV, IGTV has channels. But, in IGTV, the creators are the channels. When you follow a creator on Instagram, their IGTV channel will show up for you to watch. Anyone can be a creator — you can upload your own IGTV videos in the app or on the web to start your own channel. Instagram has always been a place to connect with the people who inspire, educate and entertain you every day. With your help, IGTV begins a new chapter of video on Instagram. We hope it brings you closer to the people and things you love. IGTV will be rolling out globally over the next few weeks on iOS and Android.

Ein Beitrag geteilt von Instagram (@instagram) am Jun 20, 2018 um 11:10 PDT

 

La différence notoire est qu’IGTV mise résolument sur le format portrait. Alors que le fait de filmer à la verticale était encore mal vu il y a quelques années, il est évident qu’il remplacera bientôt l’image 16:9. Les yeux de la nouvelle génération préfèrent le format smartphone par rapport à l’image d’origine. «Si le plus grand réseau social mise désormais sur ce format, cela pourrait bien l’aider à percer pour de bon», affirme Robin Pikis, qui entretient un quart de millions d’utilisateurs avec son compte Insta Schwiizchiste, dans un entretien accordé à 20 Minuten Tilllate. Selon lui, «ça va renverser l’industrie de la vidéo».

«Les avantages doivent être clairs»

Pour l’instant, il ne se passe pas encore grand-chose sur IGTV. Certes, les premières vidéos de grandes entreprises médiatiques et de stars comme les Kardashian ont déjà été téléchargées, mais globalement, l’intérêt reste mitigé sur IGTV – les commentaires et les likes restent limités. Zeki, l’un des plus grands influenceurs suisses, souhaiterait, lui aussi, d’abord observer la situation. «La question est de savoir ce que ça va m’apporter – les avantages doivent d’abord être clairs», dit-il. Et d’ajouter: «Ce serait cool si l’on pouvait monétiser les vidéos et si les artistes pouvaient gagner de l’argent avec.

C’est actuellement le gros point faible d’IGTV. Contrairement à YouTube, qui reverse une partie des recettes publicitaires aux vlogueurs, il n’y a pas de publicité sur les chaînes vidéo d’Instagram et donc aucune rémunération pour les auteurs – pas encore. Pour les grandes stars de YouTube, la motivation à publier leur contenu sur IGTV reste donc faible.

Pour Fabian Plüss, fondateur de l’agence Kingfluencers, la monétarisation arrive cependant au second plan. «En première ligne, Instagram est actuellement orienté vers la performance – et vise à ce que le nouvel outil soit utilisé.» Plüss est par ailleurs convaincu que le CEO Kevin Systrom a déjà un plan pour gagner de l’argent avec IGTV et pour en faire profiter également les vlogueurs. Pour les influenceurs, le fait qu’Insta les rémunère pour leur contenu ne jouerait d’ailleurs aucun rôle. Après tout, ils gagnent principalement leur argent avec le placement de produits.

«Plus réaliste»

Fabian Plüss croit également que l’utilisation d’IGTV est légèrement différente de celle de YouTube: «Les vidéos sont plus réalistes, plus spontanées et moins travaillées, dit-il. Toutefois, contrairement aux histoires éphémères, il existe plus de possibilités de retravailler le matériel de base, de rendre les vidéos plus professionnelles et d’aller plus en profondeur.»

D’après le fondateur de Kingfluencers, la plateforme vidéo de Google occupe une trop grande place au niveau international pour être détrônée par les nouveaux concurrents dans un avenir proche. Pourtant, IGTV serait un dispositif révolutionnaire. «Sur la durée, il pourrait bien détrôner YouTube.»


Écris un commentaire

3 Commentaires

Blackchain il y a 2 Mois
L'avenir sera un équivalent youtube sur une blockchain où toutes les vidéos et tous les commentaires seront monétisé. Allez voir du côté de steemit qui rémunère tout contenu mis sur la plateforme et qui repose sur le steem, une cryptomonnaie. Dtube a été une tentative qui semble avoir échoué. Il y a aussi le projet bitTube qui paraît prometteur. Ces projets basés sur la blockchain visent à une meilleure répartition des gains et sont exempts de publicité. Chaque "publieur" de contenu, même s'il est peu visionné est rémunéré car il contribue à la blockchain. Le nouveau youtube n'est peut-être pas encore inventé, mais cela ne saurait tarder. Si vous ne voulez pas à l'avenir continuer à être les dindons de la farce des GAFA (google, apple, facebook, amazon) qui pillent, et exploitent vos données et habitudes d'utilisation en vous balançant notamment de la pub à tout bout de champ, suivez de près ces projets.
0
0
Réponse
Moi il y a 2 Mois
Faut pas rêver quand même
5
0
Réponse
Berenice il y a 2 Mois
Ces soit-disantes analyses (de personnes qui ne sortent de je ne sais où) d'un programme qui sera déjà dépassé dans 5 ans me font autant rire qu'elles m'agacent... article sans fondement servant à promouvoir un programme de gamins et post ados...
6
0
Réponse
video
La réalité peut être si facilement déformée

La réalité peut être si facilement déformée

J'ai été battu à juste titre quand j'étais enfant

J'ai été battu à juste titre quand j'étais enfant

Quel rapport entre un jambon et le sexe?

Quel rapport entre un jambon et le sexe?

Voici les gens des mèmes célèbres aujourd'hui

Voici les gens des mèmes célèbres aujourd'hui