Elle est allergique à l’hiver

Si rien qu’une petite brise est susceptible de lui occasionner de vives douleurs, des températures vraiment hivernales pourraient même la tuer. Une jeune Canadienne est atteinte d’une maladie rare qui lui procure une allergie au froid.

Ce qui, pour beaucoup, a de quoi être un peu désagréable peut s’avérer fatal pour Arianna Kent. Cette jeune Canadienne, qui vit ironiquement au Canada – l’un des pays les plus froids du monde – souffre d’une allergie au froid, encore appelée urticaire au froid – une maladie auto-immune rare.

Celle-ci se manifeste sous la forme d’un champignon urticant pouvant se répandre sur tout le corps en très peu de temps – lorsque le corps entre en contact avec du froid. Cela étant, le terme «froid» est à appliquer au sens le plus large. Car rien qu’une petite brise ou l’ouverture de la porte d’un réfrigérateur peut avoir des conséquences qui entraînent l’hospitalisation de la jeune femme.

Une maladie qui prête pourtant toujours à sourire

Lorsque les températures chutent de manière extrême, Arianna risque même de subir un choc anaphylactique pouvant lui être fatal. La Canadienne ne peut pas quitter son domicile sans avoir toujours sur elle de quoi se faire une piqûre d’adrénaline. Elle dit avoir eu plus de mille réactions allergiques au froid depuis qu’elle a 14 ans.

Malgré sa souffrance bien réelle, certaines personnes ont du mal à croire que l’état d’Arianna Kent est réel. «Ça n’arrive pas tous les jours que quelqu’un dise être allergique au froid, mais c’est dur quand les gens refusent de te croire. Même à l’hôpital, certains professionnels n’y connaissent rien et me regardent comme si j’étais folle. J’entends souvent dire: «Oui, Arianna, je sais que tu as toujours froid, mais cela ne signifie pas que tu es allergique à l’hiver.»

Une vie pleine de chaleur et sans ananas

Dans sa ville natale d’Edmonton, il peut faire jusqu’à -40°C en hiver. C’est pourquoi Arianna essaie de rester un maximum au chaud, confinée à l’intérieur les jours de très grand froid, sans même ouvrir les fenêtres pour aérer.

Arianna a réussi à composer avec sa maladie rare et à minimiser la gravité de ses symptômes en modifiant son alimentation et en bannissant tous les aliments contenant de l’histamine, y compris le fromage, les concombres, le yaourt et l’ananas, qui la rendent allergique au froid.


Écris un commentaire

8 Commentaires

La reine déneige il y a 1 Jour
Moi c'est pire
0
0
Réponse
Claude il y a 2 jours
Je suis allergique à la connerie humaine ... mais c est pas pour autant qu on écrit un article sur moi
2
6
Réponse
Bettina il y a 3 jours
Bravo! Cela ne doit pas être évident de vivre avec une telle allergie. Il faudrait aussi éliminer les aliments libérateurs d'histamine.
3
0
Réponse
Simeons il y a 5 jours
Déménage dans un pays chaud adapte toi à ce que ton corps à besoins
26
3
Réponse
video
Emirates construit-il un avion pailleté?

Emirates construit-il un avion pailleté?

Quel est le pire cadeau qu’on t’ait fait?

Quel est le pire cadeau qu’on t’ait fait?

video
La Chine a besoin d’un correcteur de traductions

La Chine a besoin d’un correcteur de traductions

video
Les meilleures séries YouTube désormais gratuites

Les meilleures séries YouTube désormais gratuites