Sponsorisé

Cette grand-mère veut te voler tes chocolats

La scène de la boîte de pralinés, dans «Forrest Gump», est parmi les plus connues du film. L’expert en cinéma Till Brockmann explique ce que ces douceurs révèlent sur la vie.

Forrest Gump dit que la vie, c’est comme une boîte de chocolats. Pourquoi?
C’est sans doute la seule chose que nous mangeons sans vraiment savoir ce que c’est.

A quoi correspond le chocolat?
Il nous renvoie en enfance. Avec sa boîte dans les mains, Forrest Gump parle de sa mère et de ce qu’elle lui a appris. C’est très enfantin. Un peu comme le geste d’en proposer à une inconnue.

Les pralinés sont donc une allégorie de la vie. Ont-ils une autre signification?
C’est un produit de luxe. Forrest Gump en a visiblement mangé pendant son enfance et pas des sucreries ou des bonbons comme les autres enfants. On voit donc qu’il a été élevé dans un milieu relativement aisé. L’exemple inverse, c’est Peter Griffith dans «Family Guy». Pour lui, la vie c’est comme une caisse remplie de grenades.

A quoi pense-t-on quand on voit des douceurs dans un film?

Qu’il s’agisse de gâteaux, de chocolat, de glace ou d’amandes grillées, cela renvoie toujours à des sentiments de joie et de plaisir.


Une sorte de retour en enfance, en somme…
Absolument. Le goût de ces aliments, c’est comme une machine à remonter le temps qui nous emmène tout droit là où nous jouions quand nous étions petits.


Quelles douceurs te renvoie à ton enfance?
J’étais un gosse un peu spécial, car je préférais la viande et les légumes. Mais quand je mangeais des chocolats, la chose importante pour moi était de ne pas tomber sur un praliné fourré au massepain. Si ça m’arrivait, je devais me cacher pour le recracher discrètement.  


Comment terminerais-tu la phrase: «La vie c’est comme...»?
La vie c’est comme une commande au restaurant. On reçoit ce qu’on a demandé, mais on regarde toujours à gauche et à droite pour savoir si les autres ne mangent pas quelque chose de meilleur. La réponse est simple: probablement pas. Mais le bonheur, c’est compliqué chez nous les humains.



Écris un commentaire

1 Commentaire

M. T. il y a 3 Mois
Quelles douceurs te renvoient à ton enfance?
0
0
Réponse
Un joueur tue une féministe «casse-pieds»

Un joueur tue une féministe «casse-pieds»

Prête à payer pour trouver le grand amour

Prête à payer pour trouver le grand amour

Fleuves en délire dans des locaux de bureau

Fleuves en délire dans des locaux de bureau

Les milléniaux ruinent des industries entières

Les milléniaux ruinent des industries entières