Pourquoi cette femme balance ses excréments?

Une vidéo virale montre une femme qui défèque par terre dans une filiale de Tim Hortons, avant de jeter ses excréments à la tête des employés. Maintenant qu’on en connaît les raisons, on prend conscience qu’il s’agit d’un acte révolutionnaire.

 

«Not all heroes wear capes» («Tous les héros ne portent pas de cape») est un dicton qui s’est une nouvelle fois confirmée ces derniers jours. Certains héros ne portent pas de cape, en effet. Certains héros chient par terre dans un local de restauration rapide et jettent leurs excréments à la tête des employés.

Au cas où tu n’aurais pas vu la vidéo: l’enregistrement d’une caméra de surveillance d’une filiale Tim Hortons en Colombie-Britannique, au Canada, est devenue virale. En seulement quelques jours, la vidéo a récolté plusieurs centaines de milliers de vues. La génération de nos parents a vu l’alunissage de Neil Armstrong – nous, on est témoins du bombardement d’un sbire de fast-food avec des matières fécales. C’est sûr qu’à première vue, ça a l’air d’une action assez douteuse – mais entre-temps, on a appris la raison de ce geste.

Victime du capitalisme

Tout d’abord, on tient à souligner qu’on n’est pas pour le fait de faire ses besoins par terre dans les endroits publics. Mais, en ces temps difficiles, des mesures sévères s’imposent parfois et, en fin de compte, les matières fécales dans cette entreprise audacieuse symbolisent une révolution qui se fait attendre depuis longtemps. L’employé visé est une malheureuse victime collatérale.

Chacun de nous connaît ce moment gênant où l’on est loin de son propre trône et où l’on compte sur le bon vouloir d’un restaurateur pour nous laisser vider nos intestins. Le malaise est encore plus grand quand on se voit refuser sa demande désespérée. Or, c’est précisément le type d’injustice qu’a subie la femme dans la vidéo. Comme nous tous, elle est victime des grandes enseignes sans scrupules, une perdante sans espoir face au capitalisme impitoyable.

«La sécurité est notre priorité»

Notre révolutionnaire en question s’est présentée devant le caissier en demandant modestement si elle pouvait utiliser les toilettes. Aveuglé par son pouvoir illégitime, ce dernier a refusé de manière catégorique. Ce faisant, il est allé à l’encontre du règlement de la chaîne de restauration rapide Tim Hortons – en fait, tout le monde a le droit d’y satisfaire brièvement un besoin naturel. Même s’il ne consomme rien. C’est en tout cas ce que déclarent les gérants. Le rejet est donc un pur arbitraire, tel qu’on les connaît venant d’autres régimes autoritaires.

«Nous voulons offrir un environnement agréable à tous nos clients», écrivent les oppresseurs, à la limite de la moquerie. «La vidéo nous inquiète, étant donné que la sécurité de nos collaborateurs et de nos clients est la priorité suprême.» L’accès aux toilettes auraient été interdit à la cliente de la vidéo parce qu’elle se serait déjà mal comportée par le passé. Une fois de plus, la sécurité l’emporte au détriment de la liberté de l’innocent citoyen.

Un petit caca pour eux…

Après l’incident, la femme a été interpellée par la police. Il s’agit, là encore, d’un grand classique qui consiste à faire taire les voix critiques. Elle a, depuis, été relâchée, mais elle devra se présenter devant le tribunal, où on lui clouera vraisemblablement et définitivement le bec.

Il n’est cependant pas si facile d’effacer de la mémoire collective l’exemple qu’a voulu donner notre honorable leader avec son action. Car il s’agit d’une déclaration politique forte – elle a fait un sacrifice pour le petit citoyen, pour l’innocente sous-classe qui est encore aujourd’hui sous le joug des chaînes de restauration rapide de ce monde. Le moment où ses excréments ont touché le sol annonçait une nouvelle ère qui nous a libérés, une bonne fois pour toute, du règne de terreur de Tim Hortons. Maintenant, ça va chier en retour.


1 Commentaire

il y a 6 Mois
lol
8
20
Réponse
Il est invalide et possède un sex shop

Il est invalide et possède un sex shop

video
Il paie un portable avec une baignoire de pièces

Il paie un portable avec une baignoire de pièces

video
Personne ne sait ce qui se cache derrière ces yeux

Personne ne sait ce qui se cache derrière ces yeux

video
Il se fait tatouer «Africa» de Toto

Il se fait tatouer «Africa» de Toto