«Il faut être dérangé pour être youtubeur»

«The Mind of Jake Paul» met en lumière les dérives psychologiques de l’une des plus grandes stars des réseaux sociaux de notre époque. Mais la série documentaire ne fait pas que fasciner les fans de YouTube.

Shane Dawson et Jake Paul font partie des youtubeurs les plus populaires. Pourtant, leurs personnalités ne pourraient être plus aux antipodes l’une de l’autre: Dawson a la réputation d’être sensible et aborde souvent des sujets graves dans ses vidéos, alors que le frimeur Paul fait des sales coups à ses amis et casse des trucs en tapant dessus.

Dawson a déjà tourné des documentaires circonstanciés dans le passé. Son dernier projet est intitulé «The Mind of Jake Paul». Il s’agit d’une série de huit épisodes dans laquelle il soulève la question de savoir ce qui ne tourne pas rond avec l’une des personnalités les plus connues de notre époque sur internet. Le premier épisode est disponible en ligne depuis mardi.

Paul à la tête d’une secte

Au cas où tu ignorerais de qui il s’agit, tu devrais néanmoins déjà avoir entendu parler du frère de Jake Paul. Logan Paul est l’idiot qui avait filmé un cadavre dans la «forêt des suicides» au Japon. Son frère Jake est un voyou du même genre. Il a fondé le fameux «Team 10», un collectif libre de youtubeurs qui vivent ensemble dans une villa et y produisent des vidéos qui seraient même trop stupides pour «Jackass».

Dans le premier épisode de «The Mind of Jake Paul», Dawson montre les conditions de vie au sein de la communauté «Team 10» au travers d’interviews. Paul fait ainsi signer à tous les membres de son gang des contrats douteux et demande 20% des recettes. En contrepartie, ses serviteurs profitent de l’idée de leur meneur. Selon Dawson «se faire payer pour faire comme si tu étais son ami est assez dingue». En plus, chaque membre du «Team 10» doit accepter de se faire terroriser par Paul. Les conditions rappellent celles d’une secte.

Paul coopère

Lorsque Dawson a annoncé la réalisation de sa série documentaire, nombre de ses fans avaient des doutes et l’ont même menacé de le laisser tomber. Après tout, un regard critique sur Paul ne serait que plus de publicité pour la star controversée de YouTube – car même de la mauvaise publicité reste de la publicité. C’est pourquoi au début de la vidéo, Dawson exprime ouvertement ses pensées – on avoue, de façon légèrement mélodramatique. L’objectif reste cependant clair: «Peut-être que le public de Paul réalisera qu’il ne doit pas soutenir son comportement avec des clics.»

Paul lui-même a promis de coopérer et dans un futur épisode, on devrait avoir droit à une discussion avec Dawson. D’ailleurs, l’enfant terrible de YouTube a déjà rétorqué en diffusant une vidéo en réponse à «The Mind of Jake». Il y dit de façon étonnamment sobre: «Que vous m’aimiez ou me détestiez, regardez-la sans idée préconçue».

«Il faut être un minimum dérangé»

«Jake est-il un sociopathe?» est la question centrale du documentaire. En même temps, Dawson reconnaît qu’un tel trouble de la personnalité ne serait pas étonnant chez une star des réseaux sociaux et dit: «Il faut être un minimum dérangé pour être youtubeur. Il faut au moins cela pour faire ce que nous faisons. Même moi, j’ai des problèmes.»

Les 40 minutes ne sont donc pas seulement intéressantes pour les fanas d’informatique dans la mesure où l’on met en lumière un monde que beaucoup ne comprennent pas. «The Mind of Paul» porte un regard critique sur un phénomène qui ne fait souvent que secouer des têtes.


Écris un commentaire
video
Il paie un portable avec une baignoire de pièces

Il paie un portable avec une baignoire de pièces

video
Personne ne sait ce qui se cache derrière ces yeux

Personne ne sait ce qui se cache derrière ces yeux

video
Il se fait tatouer «Africa» de Toto

Il se fait tatouer «Africa» de Toto

A quand l’enseignement LGBT en Suisse?

A quand l’enseignement LGBT en Suisse?