Les expéditeurs de dick pics en arroseurs arrosés

Pour se défendre contre le harcèlement sexuel sur internet, une actrice porno se venge de manière créative des hommes un peu trop audacieux et se voit acclamée par les internautes.

De nos jours, il n’y a plus rien d’exceptionnel au fait de recevoir sur internet, de la part d’inconnus, des photos de pénis. Un grand nombre des femmes qui sont un tant soit peu actives sur les réseaux sociaux sont certainement déjà tombées nez à nez virtuellement avec une bite venue de nulle part.

Une intimidation des expéditeurs de dick pics (photos de pénis)

Il y a de fortes chances pour que l’excitation – manifestement attendue – soit plutôt mitigée. Ce qui devrait être du bon sens ne semble pas avoir été enseigné à certains spécimens masculins dans leur enfance. Mais que peut-on faire à ce sujet?

L’actrice de porno Ginger Banks, qui s’est fait connaître il y a quelques semaines grâce à une vidéo forte en émotion, dans laquelle elle parlait du traitement inhumain que subissaient les travailleuses du sexe, partage désormais sa méthode plutôt créative pour effrayer les expéditeurs notoires de dick-pics.

Personne ne veut passer pour un pédophile

Sa réaction aux photos de bites inopportunes est simple et efficace. Elle écrit: «C’est un pénis d’enfant que tu viens de m’envoyer, là?. Je vais le signaler!». Et cela fait son petit effet à plusieurs niveaux. D’une part, elle s’attaque au fragile ego masculin, qui n’est certainement pas content d’être comparé à un pénis d’enfant. Par ailleurs, il y a l’effet de choc – personne n’a envie d’avoir la réputation d’être un pédophile.

Pour appuyer ses «menaces» - qu’elle ne mettrait pas à exécution, comme elle l’avoue sur Twitter – Ginger Banks joint généralement une capture d’écran du site internet «CyberTipline», sur lequel on peut directement signaler un cas de cybercriminalité aux autorités.

On ne s’attaque pas non plus à un lutteur

La réaction drôle et intelligente de la star du porno fait son petit effet. Le post a récolté près de 115 000 «likes» et a été partagé par 27 000 internautes en quelques jours. Aux critiques qui se servent du travail de Ginger Banks comme prétexte pour justifier le harcèlement sexuel, la jeune femme a également une réponse toute faite:

«Quand je lis des commentaires sur des articles concernant des agressions sexuelles sur des travailleuses du sexe, cela me brise le cœur. Parce que beaucoup de gens disent qu’on est nous-mêmes responsables, qu’on se fait baiser pour de l’argent, qu’on doit vivre avec. Mais ça n’a aucun sens! Quand tu croises un lutteur dans la rue, tu ne vas pas non plus lui mettre ton poing dans la gueule, pas vrai?».


Écris un commentaire

2 Commentaires

LOL il y a 2 Mois
J'aime beaucoup ! Je garde cette solution sous le coude pour la prochaine dick pic non-sollicitée que je recevrait d'un pervers exhibitionniste !
0
0
Réponse
Astrid M il y a 2 Mois
Quand ça m'arrive, je renvoie une tof de grosse bite avec "désolée, j'ai ce qu'il faut à la maison".. Ou si c'est un boulet qui tente sa chance parce que mon mec est en déplacement, un jack rabbit avec" tu peux t'aligner pour lui faire concurrence"...
1
0
Réponse
Ces baskets de luxe usées font scandale

Ces baskets de luxe usées font scandale

video
Un soin du visage potentiellement mortel

Un soin du visage potentiellement mortel

video
C'est l’application la plus triste du monde

C'est l’application la plus triste du monde

video
Cette pub pour sous-vêtements devient virale

Cette pub pour sous-vêtements devient virale