«Crache dans son burger»

Un simple cheveu sur la soupe suffirait à dégoûter la plupart des clients d’un restaurant. Or, la mauvaise surprise est allée encore plus loin pour le client d’un local de restauration rapide new-yorkais.

Il y a des gens avec lesquels tu ferais mieux de ne pas entrer en conflit. Si tu es antipathique avec ton coiffeur, il risque de déraper avec la paire de ciseaux. Si tu vomis sur le siège arrière de ton chauffeur Uber, cela se fera ressentir dans ton évaluation. Et si tu traites ton serveur comme de la merde, il faut t’attendre à ce que le cuisinier ne fasse aucun effort avec ta nourriture – voire qu’il crache dedans.

Le cauchemar de tout client s’est produit le week-end dernier, au Bohemian Hall and Beer Garden à New York. Le client en question n’a cependant appris la mauvaise nouvelle pour le supplément dans son hamburger qu’une fois qu’il l’avait déjà avalé, au moment où il tenait l’addition entre ses mains.

«J’ai cru que j’allais vomir»

Curtis Mays a été invité au restaurant par sa fille pour la fête des pères. Interrogé par la chaîne de télévision WABC-TV, il déclare qu’en gros, la nourriture au Bohemian Hall and Beer Garden aurait été bonne. La serveuse lui aurait finalement apporté l’addition, sur laquelle figuraient également des instructions destinées au cuisinier. En plus des suppléments, tels que la mayonnaise, la serveuse y aurait noté quelque chose que seule une personne déjanté demanderait: «Crache dedans, s’il te plaît.»

«J’avais déjà mangé le hamburger», dit Mays. «J’ai cru que j’allais vomir.» Il a donc confronté la serveuse, qui aurait nié être l’auteur de la note. Il lui aurait alors demandé qui imprimait les reçus, ce à quoi elle aurait répondu: «C’est moi.» Elle n’aurait pas daigné poursuivre la conversation et aurait tourné les talons.

La serveuse a été virée

L’incident n’a pas été sans conséquences pour la serveuse. Son chef l’a virée sur le champ. La direction du Bohemian Hall and Beer Garden a affirmé qu’il était «improbable» que le cuisinier ait effectivement craché dans le burger. Malgré cela, on peut comprendre la colère du client, qui a donc été remboursé.

En défense de la serveuse et pour avoir accompagné sa demande de salive par un poli «s’il te plaît», on peut souligner qu’elle ne manque, en tout cas, pas de bonnes manières.

 


Écris un commentaire

8 Commentaires

claude il y a 4 Mois
C'est donc ça l'ingredient secret de McDo? 😃
23
0
Réponse
Réponse du il y a 4 Mois
CHUUUT! 😃
5
0
Réponse
Un seul son de cloche il y a 4 Mois
Et l'attitude du client qui aurait pu amener une "instruction" de la sorte, on n'en parle pas du tout ?
34
21
Réponse
Réponse du Astrid M il y a 4 Mois
Le client est roi, aux USA, même si c'est le roi des cons... C'est toutefois exact qu'un minimum de savoir vivre aurait surement évité ça; mais on n'a pas le fin fond de l'histoire.. Parfois certains clients vont très loin, et parfois certains employés se braquent pour un détail... Rester courtois est une obligation pour les serveuses, et certains en abusent. Mais il peut aussi arriver que votre tête ne leur revienne pas.
21
3
Réponse
video
Est-ce que tu lui ouvrirais la porte?

Est-ce que tu lui ouvrirais la porte?

Ce lapin sans oreilles porte des prothèses en laine

Ce lapin sans oreilles porte des prothèses en laine

Elles sont nues sous la lumière

Elles sont nues sous la lumière

video
Attention, les avocats ne sont pas véganes!

Attention, les avocats ne sont pas véganes!