Bienvenue au cimetière des réseaux sociaux

Est-ce qu’on survivrait sans Facebook, Instagram et Tinder? Probablement pas. Dans cinquante ans, la tendance pourrait cependant s’inverser. C’est, du moins, ce que nous montre un artiste roumain.

Le fait que les réseaux sociaux aient pris le contrôle de nos vies depuis quelques années se traduit par notre constante addiction aux «j’aime» et à la célébrité. C’est également ce que prouvent les millions amassés sur les comptes d’innombrables et célèbres influenceurs et experts sur Instagram et YouTube. Ces derniers sont, par exemple, regroupés dans un cours à 60 francs dans lequel un expert de YouTube partage avec toi le b.a.-ba de ses astuces ultrasecrètes pour devenir un influenceur.

Mais que se passera-t-il avec les réseaux sociaux quand les générations Instagram, Tinder et Pinterest auront 70 berges, ne rentreront plus dans aucun bikini et qu’il sera devenu impossible aux mecs de se faire un chignon avec le peu de cheveux qui leur restent sur le caillou?

Des enseignes lumineuses délabrées

C’est précisément ce scénario qu’Andrei Lacatusu, maître autodidacte de l’art numérique, décrit dans son projet. Avec «Social Decay», il montre à quoi pourrait ressembler un lieu où sont enterrées des plateformes de réseaux sociaux. Au lieu de montrer des tombes aux épitaphes de type «RIP hashtag», l’artiste de Bucarest a une tout autre façon de représenter le monde annihilé postapocalyptique des réseaux sociaux sur son ordinateur, et ce au moyen d’enseignes lumineuses en 3D rouillées et délabrées à l’effigie des logos de sociétés.

L’enseigne de Google dont les lettres sont tombées, les lettres lumineuses d’Instagram dénuées de tout glamour et la flamme éteinte de Tinder – voilà à quoi ressemblerait l’univers des réseaux sociaux si plus personne ne s’y intéressait. Le pire, c’est que cet avenir n’est pas si improbable que ça. Après tout, on a déjà jeté plus d’une appli à la poubelle virtuelle.


Écris un commentaire

7 Commentaires

Luce il y a 7 Mois
Je n'aurais pas mis Google au milieu des Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, etc, tout simplement parce que Google n'est pas un réseau social mais un moteur de recherche à la base.
11
4
Réponse
Réponse du Freddy K il y a 7 Mois
vu que Google essaye de se "Facebooker" pour avoir une clientèle captive, comme le fait Facebook ou tout ce que vous faites passe par Facebook, sa place dans cette liste est parfaitement justifiée...
6
3
Réponse
Réponse du il y a 7 Mois
Retour au Google original du coup ?
0
0
Réponse
lolo il y a 7 Mois
Je passe de moins en moins de temps sur tout les réseaux sociaux...Mes amis, ma famille aussi...Ras le bol de ce monde fake !! Un retour à plus d'authenticité s'impose. J'ai envie d'aller réparer des bateaux en Bretagne, élever des poules dans mon jardin et accoster une jolie fille au bar du village.
19
0
Réponse
Quel rapport entre un jambon et le sexe?

Quel rapport entre un jambon et le sexe?

Voici les gens des mèmes célèbres aujourd'hui

Voici les gens des mèmes célèbres aujourd'hui

video
Ils déballent des colis mystérieux achetés sur le dark web

Ils déballent des colis mystérieux achetés sur le dark web

video
Le monde se moque de cette fille de 13 ans

Le monde se moque de cette fille de 13 ans