Le cauchemar de tous ceux qui détestent les chats

Godzilla, c’est de l’histoire ancienne. Un artiste Photoshop laisse des chats géants terroriser notre monde.

«Autrefois, les chats étaient vénérés comme des dieux, ce qu’ils n’ont pas oublié», écrivait le romancier fantastique Terry Pratchett. Nos amis à quatre pattes se comportent en conséquence et aiment s’allonger sur notre visage, le clavier ou tout autre objet dont on a justement envie de se servir à ce moment-là.

Dieu merci, les anciennes divinités sont assez maniables et il est relativement facile de pousser les quadrupèdes de l'oreiller - ce que seuls les personnes sans cœur feraient. Mais imagine un seul instant que les chats soient aussi surdimensionnés que leur orgueil. On serait assez mal barré.

Un chat sur Big Ben

Avec ses montages Photoshop, l’artiste Fransdita Muafidin crée une autre réalité, dans laquelle les chats dont la taille lui est adaptée, se baladent dans le monde. Cela donne des chats énormes, plutôt mignons, qui mobilisent Time Square, une course de natation contre des paquebots de croisière et des chats qui escaladent Big Ben.

Tout cela n’est pas sans rappeler Godzilla, sans le côté anxiogène. Car les chats – même s’ils ont une voiture en bouche ou qu’ils essaient d’attraper des hélicoptères en plein vol – sont tout simplement trop mignons. A supposer que notre monde se fasse attaquer par de gigantesques félins, on n’aurait aucune chance. La police locale aime peut-être peindre des smileys sur des balles en caoutchouc et s’en servir pour tirer sur des adolescents en train de filmer – mais en ce qui concerne les chats, la police atteindrait vite ses limites.

Commandes

Les internautes célèbrent les photomontages de l’artiste indonésien. Près de 40 000 personnes le suivent sur Instagram et divers reportages sur son travail parlent d’eux-mêmes. Muafidin prend d’ailleurs aussi des commandes – c’est bon à savoir au cas où tu voudrais faire retoucher quelques-unes de tes photos de vacances.


Écris un commentaire
Fleuves en délire dans des locaux de bureau

Fleuves en délire dans des locaux de bureau

Les milléniaux ruinent des industries entières

Les milléniaux ruinent des industries entières

«J’aime les filles aux petites mains»

«J’aime les filles aux petites mains»

Un enseignant oblige des élèves de 8 ans à fumer

Un enseignant oblige des élèves de 8 ans à fumer