Une bloggeuse se plaint de devoir payer

Les influenceurs sont des gosses pourris gâtés – après tout, recevoir des trucs gratuits fait partie de leur boulot. Une vlogueuse a pété les plombs parce qu’on lui a demandé de payer.

Dans le monde des influenceurs à succès, il est normal d’être chouchouté. Les stars des réseaux sociaux d’aujourd’hui échangent leur popularité contre des avantages comme des voyages gratuits, des boissons gratuites et du maquillage gratuit. Alors que toi et moi, on paie pour cela, eux écrivent tout simplement un e-mail en proposant aux entreprises de faire de la publicité pour leur produit en échange de produits gratuits. Tant mieux pour eux.

Mais cela ne fonctionne pas à tous les coups, comme dans le cas de la starlette britannique des réseaux sociaux Elle Darby. Elle a soumis une «offre commerciale» à un hôtel de Dublin et a essuyé un refus net et catégorique. Elle se dit désormais victime du méchant, méchant propriétaire de l’hôtel. Le mec veut vraiment de l’argent d’une star comme elle? Ça va pas la tête?

De la publicité en échange d’une chambre d’hôtel gratuite

Darby compte plus de 90 000 abonnés sur YouTube et parle de «beauté, de style de vie et de sport» dans ses vidéos. Comme la jeune femme de 22 ans avait prévu de passer la Saint-Valentin à Dublin avec son petit ami, elle s’est adressée à quelques hôteliers de la capitale irlandaise, parmi lesquels celui du White Moose Café. Voici ce qu’on peut lire dans son e-mail adressé à Paul Stenson, propriétaire de l’hôtel: «Je vous écris en vue d’une éventuelle collaboration sur les réseaux sociaux. J’aimerais faire la promotion de votre hôtel dans une vidéo sur YouTube, afin d’élargir votre clientèle en échange d’un séjour gratuit dans votre établissement.»

En réponse à son e-mail, Stenson a posté une capture d’écran du mail sur le compte Facebook du White Moose Café, ainsi qu’un refus net et catégorique.

«Fais preuve d’un peu plus de dignité»

Dans son post, on peut lire: «A défaut d’estime de soi et de dignité, il faut tout de même avoir des couilles pour écrire un mail pareil.» Par la suite, Stenson, qui n’avait pas révélé le nom de la youtubeuse, demande comment il est censé rémunérer son personnel pendant que Darby séjourne chez lui à l’œil. «Suis-je censé dire à mes employés qu’ils apparaissent dans ta vidéo au lieu d’être payés pour leur travail pendant que tu séjournes ici?»

Stenson renvoie au fait qu’il a lui-même un certain nombre d’abonnés: «Mais Bon Dieu, il ne me viendrait jamais à l’idée de réclamer quelque chose de gratuit! De tels chiffres ne font pas de moi un être suprême et ne me donnent pas le droit d’obtenir des choses gratuitement que tout un chacun doit payer.» A l’avenir, il recommande à Darby de proposer un paiement adéquat. Alors, elle pourrait éventuellement se voir offrir un séjour dans une chambre surclassée de la part des hôteliers. «Tu ferais au moins preuve d’un peu plus de dignité et, soyons honnêtes, ce ne serait pas aussi embarrassant.» Et TOC!

Des blogueurs à l’unisson pour le boycott

Le monde échappait à Darby. Alors elle a publié une vidéo de dix-sept minutes (!) sur YouTube intitulée «On m’a ridiculisée (c’est SI gênant)» où elle se plaint de Stenson qu’elle accuse d’intentions malveillantes. Elle-même aurait juste eu envie de lui donner un coup de pouce grâce à sa popularité et, de manière générale, tout serait tellement injuste. Pour résumer: «Nananananère.»

Et c’est ainsi que s’est poursuivi le #Bloggergate: Darby a lancé un appel auprès des stars des réseaux sociaux avec qui elle s’entend bien pour boycotter le White Moose Café et ruiner sa réputation en ajoutant des commentaires négatifs. Et qu’a fait Stenson? Il a interdit temporairement à tous les blogueurs l’accès à son hôtel et a écrit: «Vos crises de colère et toute votre haine ont mis votre industrie sous un mauvais jour.» «Je n’aurais jamais pensé être submergé de commentaires négatifs juste pour avoir demandé à l’un d’entre vous de régler sa note.»

Un hôtelier reconnaissant pour la publicité

De manière paradoxale, ce miniscandale a permis à Stenson d’obtenir précisément ce qu’il avait refusé à l’origine: une tonne de publicité gratuite par le biais des stars des réseaux sociaux. Dans un autre post sur Facebook, il les remercie gentiment et annonce en parallèle, de manière humoristique, la sortie d’un livre intitulé «Comment obtenir de l’attention du monde entier sans dépenser un sou».

Il n’y a désormais plus de doute à avoir quant à la question de savoir qui ressort vainqueur du #Bloggergate. D’ailleurs, Stenson n’est momentanément pas disponible pour répondre aux questions des médias. Sur sa page Facebook, on peut lire depuis hier: «Je suis à Amsterdam. Ne m’appelez pas, car il y a de fortes chances pour que je sois défoncé en ce moment.»

 


Écris un commentaire

26 Commentaires

il y a 7 Mois
Le prochain tuto de Darby: "Comment bien sucer un poney sans en mettre partout"...
11
0
Réponse
Réponse du nina il y a 7 Mois
Mais? PTDR!
7
0
Réponse
il y a 7 Mois
Encore un méchant harceleur qui attaque une faible femme, quoi.... Elle prend vraiment les gens pour des cons... Ou alors elle les juge d'après elle même...
10
2
Réponse
Latex il y a 7 Mois
Une poupée gonflable qui parle...... Ça alors!!
0
6
Réponse
Quel rapport entre un jambon et le sexe?

Quel rapport entre un jambon et le sexe?

Voici les gens des mèmes célèbres aujourd'hui

Voici les gens des mèmes célèbres aujourd'hui

video
Ils déballent des colis mystérieux achetés sur le dark web

Ils déballent des colis mystérieux achetés sur le dark web

video
Le monde se moque de cette fille de 13 ans

Le monde se moque de cette fille de 13 ans