Porterons-nous bientôt tous ces chaussures?

Un duo d'artistes canadiens se transforme en divinités extraterrestres. Le style dérangeant des designers ne laisse personne indifférent: certains les détestent, d'autres les adulent.

De nos jours, ce n’est pas une mince affaire de faire encore sensation sur internet. On a déjà vu passer plus ou moins toutes les absurdités et presque toutes les modes imaginables. Il ne reste pas grand-chose que le monde n’ait pas déjà vu. Extension de poils de nez? C’est tellement 2017! Des dents à la place des ongles? Pfff, déjà vu!

Des aliens de l’enfer

Heureusement, il y a «Fecal Matter» («matières fécales», en français), un duo de créateurs originaires de Montréal, au Canada. Avec leur style étrange, Hannah Rose Dalton et Steven Ray Bhaskaran semblent tout droit sortis du cerveau malade d’un auteur de science-fiction plutôt déjanté et apportent, avec leurs looks, un peu de panache extraterrestre dans la rue et, de surcroît, sur leur site Instagram qui compte plus de 260.000 fans.

D’effrayantes chaussures en forme de pieds de monstres, des vêtements fétichistes BDSM et des visages inhumains font partie des signes distinctifs des protagonistes de «Fecal Matter», qui ne se mettent pas uniquement eux-mêmes en scène comme des œuvres d’art, mais gèrent également leur propre marque de mode underground – évidemment plus qu’excentrique.

De la merde cuisinée par de grandes marques de la mode

Le duo veut son apparence provocante comme une réponse au côté calculateur de l’industrie de la mode qui n’accorde aucune valeur à l’individualité et à l’humanité, mais uniquement à l’argent et à la mode des marques. Interrogé par le magazine Bullet, ils déclarent: «Fecal Matter n’est absolument pas viable au niveau commercial». «Avec notre art, nous voulons attirer l’attention sur toute la merde que cuisinent les grandes marques de la mode, qu’elles servent quotidiennement à leurs stupides clients.»

Au lieu de s’en tenir aux standards du milieu et de sortir une nouvelle collection en grande pompe à chaque saison, Hannah et Steven proposent des vêtements et des accessoires faits main dans leur magasin en ligne qu’ils actualisent de manière aléatoire. D’après eux, pour de jeunes marques, ce serait la meilleure voie à suivre pour se faire connaître et avoir une chance de percer dans le monde de la mode. Il faudrait constamment proposer de nouveaux produits et s’adapter à la clientèle et à leurs exigences – pas l’inverse.

Le monde est leur podium

Dans un avenir proche, cette méthode pourrait non seulement devenir une alternative, mais également la norme dans le milieu. Le changement de pouvoir devrait conduire à une vision plus ouverte et créative de la mode dans la vie quotidienne.

Il reste à savoir si leurs efforts porteront leurs fruits et si on verra bientôt d’autres aliens de la mode comme Hannah et Steven se promener dans la rue dont ils ont fait leur podium de défilé personnel. Néanmoins, c’est bien qu’il y ait aussi des monstres comme «Fecal Matter» qui mettent un peu de couleur dans ce monde et qui le rendent ainsi plus intéressant.


Écris un commentaire

14 Commentaires

Réfléchissez un peu ! il y a 2 Mois
Le but, c'est juste de faire des photos artistiques et qui font un minimum réfléchir, personne ne va avoir ce look voyons !
2
1
Réponse
Mouais il y a 2 Mois
Et après la police va emm... 2 p'tite jeunes topless à la piscine... Et on voit pas leur visage à ces zozios. Je me demande si ici: amende ou pas, pour dissimulation de visage?!
3
2
Réponse
Moa il y a 2 Mois
La belle excuse pour faire du trash!!! Perso ce n'est pas la bonne façon de provoquer la réflexion sur l'industrie de la mode. Une photo me suffit pour me faire fuir!!
12
5
Réponse
Jean Claude Vanda Mme il y a 2 Mois
Moi c'est exclus
8
4
Réponse
Ce youtubeur millionnaire se plaint de gagner trop peu

Ce youtubeur millionnaire se plaint de gagner trop peu

video
Vers une interdiction des tatouages spontanés?

Vers une interdiction des tatouages spontanés?

video
Son chien délire après avoir ingéré trop de THC

Son chien délire après avoir ingéré trop de THC

Baston générale pour capturer le selfie parfait

Baston générale pour capturer le selfie parfait