Cet appareil japonais t’indique si tu pues

Pour être averti des situations désagréables concernant ses propres émanations corporelles, un gadget japonais est censé détecter automatiquement les mauvaises odeurs.

Tout le monde la connaît, surtout en été où elle est omniprésente: l’odeur de la transpiration sous les aisselles et celle des pieds. Délicatement recouverte d’une brise agressive d’innombrables déodorants bon marché, qui ne font manifestement pas effet et qui contribuent plutôt à une symphonie olfactive de l’horreur qu’à masquer les odeurs désagréables.

Personne n’est infaillible!

Alors que c’est facile de rejeter la faute sur les autres et de respirer par la bouche, dégoûtés par le manque d’hygiène de nos semblables, il faut bien reconnaître qu’on soit parfois obligé de se boucher son propre nez et admettre que nul n’est infaillible et qu’on ne sent pas le cerisier japonais en fleur 24 heures sur 24.

Mais comment être sûr de ne pas être le foyer malodorant de tout le mal? En reniflant un bon coup et en pratiquant une réflexion sur soi-même? Oui, ça marche. Mais c’est ennuyeux. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? La société japonaise Tanita, qui, d’ordinaire, fabrique des éthylomètres, enrichit le monde avec sa dernière invention: l’ES-100.

Il faut juste le placer sur les endroits critiques

Derrière le produit au nom alphanumérique à la sonorité dangereuse, se cache un outil qui t’indique clairement – sur une échelle de 0 à 10 – ton degré de puanteur. On n’est pas en mesure d’expliquer, ici, comment l’appareil fonctionne exactement. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que l’ES-100 analyse la quantité de particules produisant les odeurs et affiche le résultat sur un écran d’affichage en à peine quelques secondes.

Pour cela, il suffit simplement de maintenir le capteur du gadget aux endroits critiques, tels que les aisselles, les pieds ou l’entrejambe, d’appuyer sur un bouton et de compter lentement jusqu’à dix. En un instant, tu sais si ton entourage peut te sentir – ou non.

Les nuages de parfum sont aussi tabous

Ça fonctionne aussi, soit dit en passant, avec les adeptes du genre «Mieux vaut jouer la sécurité et verser une demi-bouteille de parfum Chanel sur mon corps avant qu’il n’y ait le moindre risque que quelqu’un puisse sentir mon odeur de transpiration». L’ES-100 est très strict: même en cas d’utilisation excessive de parfum et de déodorant, le petit rapporteur d’odeur frappe.

L’appareil sera commercialisé à partir du 1er juillet – mais uniquement au Japon pour le moment. D’ici là, on va devoir faire confiance à nos propres nez. Astuce de pro: prendre une douche régulièrement, ça peut aider.


Écris un commentaire

4 Commentaires

Rose il y a 4 Mois
Je sens toujours bon en toute circonstance et 24h sur 24. C'est génétique.
2
5
Réponse
Pistache il y a 4 Mois
Il ne suffit pas de prendre une douche. Il faut aussi changer ses fringues.
16
2
Réponse
Réponse du nina il y a 4 Mois
Ben c'est comme ça qu'on reconnait les écolos purs et durs... Une douche par semaine et la lessive aux cendres et a l'urine une fois par mois..
10
9
Réponse
le peien il y a 4 Mois
J'ai le même à la maison depuis des années: ma femme.. 😃
19
0
Réponse
video
Elle demande 5'500 francs pour du yoga et des fruits

Elle demande 5'500 francs pour du yoga et des fruits

Voici le musée le plus dégoûtant du monde

Voici le musée le plus dégoûtant du monde

Elle a perdu tous ses amis en hiver

Elle a perdu tous ses amis en hiver

video
Voilà ce qui arrive quand tu cuisines en Antarctique

Voilà ce qui arrive quand tu cuisines en Antarctique