«Les Anglais alcoolisés sont un gros problème»

Un photographe primé a fait des Britanniques ivres sa passion. Au cours de ses voyages en Europe, il a documenté le côté sombre de son peuple sous l’influence de l’alcool.

Chaque nation à son propre cliché en vacances: les Allemands réservent la moitié de la plage avec leurs linges tôt le matin, les Asiatiques prennent des photos de tout et de rien et les Britanniques prennent de gros coups de soleil et sont constamment en état d'ébriété.

Peter Dench a déjà reçu le World Press Photo Award et voyage régulièrement pour de grandes maisons de presse et des entreprises du monde entier. Mais il préfère prendre des photos de Britanniques qui traînent dans les rues en compagnie d'alcool bon marché. Ainsi, trois livres photographiques ont déjà été publiés. Pour son œuvre la plus récente, «The British Abroad», il a documenté les destinations de fête les plus populaires de ses compatriotes - d'Ibiza et Malle en passant par la Bulgarie jusqu'à Ayia Napa. Nous lui avons parlé des vacances anglaises et de la culture de la boisson.

Mes amis d'enfance ont passé une semaine à Ayia Napa. Sur les photos, ils avaient l'air aussi éméchés que les anglais que tu photographies. Tes compatriotes sont-ils vraiment pires que nous, les Suisses?

Je sais, grâce à des sources fiables, en particulier le personnel de sécurité de toutes les stations balnéaires en Europe, que ce sont les Britanniques qui causent le plus de problèmes. Pourtant, la Grande-Bretagne est ma maison et ma passion - c'est pourquoi j'essaie de la comprendre.

Qu'y a-t-il de si spécial dans la culture britannique des vacances et de la consommation d'alcool? Pourquoi avez-vous une si mauvaise réputation?

C'est difficile à dire. Les Britanniques ont une longue histoire de violence à l'étranger - de l'armée aux hooligans du football. Nous sommes une nation guerrière et, parce que nous vivons sur une île, on ne connait pas trop la notion de respect envers les voisins. L'alcool est aussi profondément enraciné dans notre passé et même aujourd'hui, beaucoup cherchent encore le bonheur au fond d'une bouteille.

Qu'est-ce qui a changé dans les destinations de fêtes depuis que tu  as commencé?

Pas grand-chose. J'ai visité Magaluf pour la première fois quand j'avais 14 ans en 1986. Quand je suis revenu en 2013, les boissons étaient différentes mais tout le reste était pareil.

Les activités de consommation comme l'Happy Hour sont interdites ici. Est-ce que cela aiderait dans les endroits que tu documentes?

Oh, il y a toujours des tentatives comme ça. La plupart du temps, il s'agit davantage de l'effet symbolique que de la mise en œuvre réelle. De telles règles mènent alors à plus de bus pendant un temps ou alors les touristes restent dehors pendant longtemps. Mais après un moment, la fête continue.

Quelle a été la pire chose que tu as vue?

Je ne publie pas certaines choses parce que les gens sur les photos ont des emplois importants. Les pires ce sont ceux qui se coupent les bras et les jambes en voulant briser des vitres et se soignent mal ensuite. Mais les endroits les plus tristes que j'ai photographiés étaient les balcons d'où les ivrognes sont tombés jusqu'à leur mort.

Les adolescents d'aujourd'hui boivent moins. Une théorie dit que c'est à cause des réseaux sociaux: ils auraient peur de se retrouver sur une story Instagram.

Oui, ce développement existe aussi en Angleterre. Les jeunes Britanniques ne veulent plus boire mais vivre consciemment. Ils choisissent également leurs destinations de vacances différemment. Les millénaires, ou peu importe comment vous voulez les appeler, recherchent la santé et l'enrichissement esthétique pendant leurs vacances - plus de souvenirs flous et de maladies vénériennes. Les gens sont devenus plus prudents en raison de leur présence en ligne.

La postface de ton livre sonne très sombre - tu décris les nombreux décès de Britanniques ivres en vacances. Comment te sens-tu quand tu reviens de ces destinations de fête?

D'habitude, je me sens déprimé, mais ensuite je me ressaisis, je mets mon pantalon de fête et je sors dans le monde à la recherche d’une bière et d'un sourire - comme un bon Anglais.

Tu trouveras les livres et plus de photos de Peter Dench ici.


Écris un commentaire

1 Commentaire

Dany il y a 4 Mois
Il dit "nous sommes une nation guerrière".... Lol!!! J'ai cru mourrir de rire. 80 tribunaux coraniques qui appliquent déjà la charia, (presque totalement) la première clinique qui pratique l'excision des petites filles), un gouvernement gouverné déjà par l'Arabie Saoudite et ses €... Etc, etc.... Non, vous n'êtes en rien un peuple de guerrier puisque votre pays sera islamique dans quelques années.
16
8
Réponse
video
Elle demande 5'500 francs pour du yoga et des fruits

Elle demande 5'500 francs pour du yoga et des fruits

Voici le musée le plus dégoûtant du monde

Voici le musée le plus dégoûtant du monde

Elle a perdu tous ses amis en hiver

Elle a perdu tous ses amis en hiver

video
Voilà ce qui arrive quand tu cuisines en Antarctique

Voilà ce qui arrive quand tu cuisines en Antarctique