Harry Potter est noir à présent

Parce que les Noirs sont sous-représentés à Hollywood, les activistes transforment les acteurs blancs des films connus en acteurs de couleur. Les affiches sont partout à Londres.

Grâce à «Black Panther», les cinéphiles ont pris conscience de la sous-représentation des Noirs dans les superproductions hollywoodiennes. Et ce week-end, le premier homme à la peau sombre, Jordan Peele, a remporté l'Oscar du meilleur scénario. Son travail «Get Out» raconte l’histoire d'un Noir qui visite la famille de sa petite amie blanche pour la première fois et réalise qu'il se passe des choses étranges et que sa belle-famille potentielle est assez raciste. C'est probablement ce qu’a pu ressentir l’un ou l’autre acteur de couleur lors de sa première visite à Hollywood.

Quelques Britanniques de 17 ans en ont eu assez de la discrimination dans le cinéma grand public et ont commencé à travailler sous le nom de «Legally Black» pour attirer l'attention sur le problème. Ils ont rapidement recréé quelques-unes des affiches de films connus et ont remplacé les acteurs blancs par des acteurs noirs. Une sorte de version activiste du «Blackfacing», pour ainsi dire.

De Twitter à la vraie vie

Après l’énorme succès des images sur Twitter, le Special Patrol Group, une organisation qui aide les jeunes activistes politiques, a repris les dessins. Elle les a rapidement transformés en véritables affiches et a pavé les arrêts de bus de Londres pendant la nuit.

Malheureusement, les affiches ont été retirées entre-temps et remplacées par des publicités McDonalds. Dommage!


Écris un commentaire

66 Commentaires

il y a 7 Mois
Vivement que Poutine arrive pour nettoyer toute cette merde.
8
3
Réponse
Mi-loup il y a 7 Mois
Donc quand un(e) auteur(e) blanc(he) écrit des romans avec des personnages blancs les Legally Blacks ne sont pas contents mais quand un auteur blanc écrit une histoire avec des personnages noirs ils ne seront pas forcément satisfaits du résultat non plus (Tintin au Congo par exemple). La solution semble évidente: Do it yourself. Que ces jeunes prennent leur stylo et se mettent au boulot pour devenir les prochains Rowling noirs au lieu de se complaire dans la victimisation.
9
3
Réponse
Réponse du il y a 7 Mois
Vous êtes mignons de prendre exemple avec Tintin au Congo qui est une hymne au racisme (mais c'était une autre époque hein) ! Il ne suffit pas d'avoir des personnages noirs (ou féminins ou gays ou tout ce que vous pouvez compter de minorités), il faut voir COMMENT ils sont représentés. Et c'est là que le bât blesse en général
1
8
Réponse
Walter White il y a 7 Mois
Une "belle-famille potentielle assez raciste" dans Get Out ?! C'est exactement le contraire ! Vous n'avez vraiment rien compris à ce film.
4
0
Réponse
video
Un merdeux sème une peur panique

Un merdeux sème une peur panique

Le cauchemar numérique d’un père

Le cauchemar numérique d’un père

video
Grâce à Kanye, ses fans font les andouilles

Grâce à Kanye, ses fans font les andouilles

diashow
Les menstruations, toujours taboues?

Les menstruations, toujours taboues?