L’émission qui oblige les candidats à se fiancer

Une nouvelle émission de rencontre provoque des débats controversés: «The Proposal» laisse les candidates s’affronter pour obtenir la demande en mariage d’un homme – qu’elles ne voient pour la première fois que lors de l’échange des alliances.

Ceux qui aiment les émissions comme «The Bachelorette» à cause de leur facteur trash culte se réjouiront de l’émission américaine «The Proposal». Le concept est comme une version comprimée du célèbre format «Je tombe amoureux en appuyant sur un bouton», dans lequel des personnes qui ont soif d’amour (ou qui sont en quête de gloire) se prostituent devant la caméra pour trouver le «grand amour».

Rebondissement: «The Proposal» leur laisse tout juste une heure pour cela. Mégarebondissement: l’heureuse gagnante voit l’homme de ses rêves pour la première fois lors de la remise des alliances. Pourquoi? Peut-être parce que notre société est au bout du rouleau et que même les fondements des relations humaines n’ont plus aucune valeur. Peut-être aussi que tout le monde veut juste passer à la télé pour connaître son quart d’heure de gloire.

L’humiliation devant des millions de téléspectateurs

Le premier volet de l’émission qui suscite la controverse se développe rapidement en comble de l’absurdité. Avec un niveau de honte qui dépasse les bornes, même si l’on prend en compte les concours de beauté en maillot de bain, les déclarations d’amour pleines de larmes et un tas de femmes hystériques, qui n’ont aucun problème à se ridiculiser devant des millions de téléspectateurs.

Ça se termine par les fiançailles forcées avec un total étranger, mais ça commence dès la présentation individuelle des candidates. Les producteurs de l’émission ont très clairement comme objectif de ridiculiser les femmes. «Avant de faire des études de médecine, Riona travaillait comme hôtesse de l’air. Elle est très fière – de ses jolis mollets», dit-on. Ou: «Accueillons Kendal Maxwell, une majorette de 30 ans, de Los Angeles. Parfois, même ses bâtons brûlent! Par ailleurs, elle est neuropsychologue.»

L’amour ne fonctionne qu’avec un corps de rêve

S’ensuit une longue et pénible heure d’humiliations, au cours de laquelle les femmes – au demeurant très sympathiques, sûres d’elles et indépendantes – posent en bikini excitant, pour montrer au total inconnu tapi dans l’ombre derrière une paroi «qui elles sont vraiment». Cela n’est possible qu’en bikini, d’ailleurs la compatibilité physique serait une part importante de l’amour, selon l’animateur – nonchalant. OK, merci pour l’info.

Après un tour de table, au cours duquel ces dames font part de leurs secrets les plus intimes et doivent parler de leurs préférences sexuelles, de leurs dépressions, de leurs troubles alimentaires et autres événements décisifs, tels que des accidents de voiture traumatisants, on assiste alors à une première: Mike, le mystérieux inconnu – qui s’avère être un policier unijambiste – se présente aux deux dernières prétendantes qu’il n’a pas éliminées lors des scènes précédentes.

«Je suis à toi!»

Nous approchons du point d’orgue bizarre de l’émission. Les femmes doivent maintenant mendier directement la faveur – et la bague de fiançailles en diamant qui lui est associée – de l’homme qu’elles ont vu pour la première fois de leur vie il y a environ dix secondes.

En tant que téléspectateur, on espère une conclusion tardive et un départ à mi-chemin dans la dignité de ces dames. Mais évidemment, au moins l’une des pauvres âmes est effectivement prête à s’abaisser pour aller jusqu’au bout: «Je t’aimerai toujours et serai à tes côtés tous les jours pour t’accompagner dans tout ce que tu entreprends – pour le meilleur et pour le pire. Je suis à toi!» Quand on y réfléchit: ELLE NE CONNAÎT PAS CE MEC !

On ne va pas vous gâcher la fin en révélant si l’homme mystère Mike entend ce triste appel à l’aide et s’il se lance corps et âme dans le mariage avec la femme désespérée. Sinon, ça saboterait tout le suspense.

«The Proposal» est diffusé tous les samedis sur la chaîne américaine ABC.


Écris un commentaire

4 Commentaires

Debopy il y a 2 Mois
Einstein disait, la bêtise humaine et l'univers n'ont pas de limites, quoique pour l'univers je ne suis pas certain.... Et bien voilà, on y est. Une téléréalité de plus qui le démontre.
10
0
Réponse
ça devient vraiment redondant il y a 2 Mois
Encore une émission où des hommes "achètent" des femmes... pfff...
8
1
Réponse
Réponse du il y a 2 Mois
Je n'ai jamais compris pourquoi des femmes acceptent de s'humilier de cette façon (mais je suppose que ça a un rapport avec le pognon) ?
2
0
Réponse
Réponse du Astrid M il y a 2 Mois
C'est effectivement pour le pognon, mais les hommes n'ont rien à leur envier, si vous regardez la télé réalité en général...
1
0
Réponse
video
La réalité peut être si facilement déformée

La réalité peut être si facilement déformée

J'ai été battu à juste titre quand j'étais enfant

J'ai été battu à juste titre quand j'étais enfant

Quel rapport entre un jambon et le sexe?

Quel rapport entre un jambon et le sexe?

Voici les gens des mèmes célèbres aujourd'hui

Voici les gens des mèmes célèbres aujourd'hui