Ce youtubeur millionnaire se plaint de gagner trop peu

Un youtubeur Américain se plaint des différences salariales injustes entre les influenceurs et les «vraies» stars. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

James Charles est considéré comme l'une des célébrités du web les plus influentes du monde. Avec sa fortune estimée à quelques 4 millions de francs, il est probablement l'un des adolescents les plus riches de la planète. Mais cela ne semble pas suffisant pour ce jeune maquilleur de 19 ans, qui gagne jusqu'à 10'000 francs par publication sponsorisée sur Instagram.

Récemment, l'Américain s'est tourné vers ses abonnés Twitter pour attirer l'attention sur les conditions scandaleuses et les différences salariales totalement injustes entre les «vraies» stars et les célébrités du Net.

«C'est frustrant»

«Je viens de lire un article sur la valeur en capital de YouTube et je n'ai pas pu m'empêcher de rire des faibles estimations. (…) Quelles sont les vraies différences entre une célébrité typique et un grand youtubeur? Tous deux ont du talent, tous deux ont des millions d'auditeurs, tous deux signent des contrats publicitaires et peuvent vendre des produits (...)», explique-t-il.

Jusqu'à présent, tout va bien. Ce qui a vraiment conduit au scandale, c'est la déclaration suivante dans laquelle James Charles a répondu à sa propre question: «La seule grande différence est l'écart de rémunération et le manque de respect. Nous, les youtubeurs, apportons les mêmes avantages à la table, même plus, parce que nous sommes plus accessibles pour nos fans. Pourtant, nous n'obtenons qu'une fraction de ce à quoi nous aurions droit. Et nous ne sommes pas pris au sérieux non plus. C'est frustrant.»

Youtubeurs talentueux contre célébrités sans talent

On dirait que James a touché un point sensible. D'innombrables fans et critiques partagent, comparent et commentent les messages de la star du web. Alors que certaines personnes - y compris de nombreux autres influenceurs - le soutiennent («Il est tellement évident que les médias traditionnels se sentent menacés par nous, les stars des réseaux sociaux», écrit Manny MUA, par exemple), la majorité des commentateurs se moquent du comportement quelque peu déplacé du riche l'adolescent.

«Faire des blagues stupides sur Internet n'est pas un talent. Sortir les produits cosmétiques de leurs emballages n'est pas non plus un talent. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de youtubeurs talentueux ou de célébrités sans talent. Mais il y a des différences évidentes», écrit Andy Movie sur Twitter, par exemple.

Des choses qui doivent être changées

L'utilisatrice Darby donne une critique plus constructive: «Parlons mieux des vrais problèmes tels que les tests sur les animaux pour les produits de beauté ou la pollution de l'environnement causée par les emballages et les résidus de maquillage. Je serais heureuse d'avoir des influenceurs qui ont utilisé leur nom pour quelque chose d'important. Tu pourrais apporter tellement plus d'aide que des simples conseils en maquillage.»

À notre avis, elle n'a pas du tout tort à ce sujet. Il y a beaucoup de choses qui ne fonctionnent pas bien, voire pas du tout, dans ce monde. L'écart de rémunération entre les youtubeurs et les stars d'Hollywood, qui est perçu comme injuste, se trouve quelque part tout en bas de la liste des choses que nous devrions changer d'urgence.


Écris un commentaire

12 Commentaires

Ysotep il y a 3 Mois
Oui mais bien sûr.... Sans blaaaaaaague
0
0
Réponse
nina il y a 3 Mois
Quand on voit ça dans le tube de youtube, on se dit que le rectum est aussi un tube.. Et ça existe, les youtubers normaux ?
1
0
Réponse
Robert Ballif il y a 3 Mois
Comme pour le sport, ça devient indécent en regard des personnes qui travaillent et produisent autre chose que du vent!
0
0
Réponse
Sly T il y a 3 Mois
Il devrait avoir honte d'oser dire ça, pauvre (très) petite personne nombriliste....
0
0
Réponse
Prête à payer pour trouver le grand amour

Prête à payer pour trouver le grand amour

Fleuves en délire dans des locaux de bureau

Fleuves en délire dans des locaux de bureau

Les milléniaux ruinent des industries entières

Les milléniaux ruinent des industries entières

«J’aime les filles aux petites mains»

«J’aime les filles aux petites mains»