Instagram: poubelle des admirateurs Tinder recalés

Le «Tindstagramming» est un nouveau phénomène qui permet aux admirateurs de harceler sur Instagram les personnes avec lesquelles ils n’ont pas matché sur Tinder. Des victimes racontent combien cela peut être horrible.

L’enfer des rencontres est un endroit froid et sinistre où se retrouvent les cœurs brisés. Il grouille de petits merdeux qui piratent les autres, qui adoptent la tactique du «breadcrumbing» (entretiennent des relations sporadiques sur les réseaux sociaux) ou se mettent des partenaires de substitution de côté. Comme si cela ne suffisait pas, un nouveau phénomène de rencontres, à nous donner des frissons dans le dos, est venu se greffer là-dessus. Il s’agit du «Tindstagramming».

Sur Tinder, tu ne peux écrire qu’à une personne avec laquelle tu as un match. Ça, c’était avant. Depuis que l’app nous offre la possibilité de lier son profil au compte Instagram, cela a ouvert la voie aux candidats refoulés sur Tinder, restés sans match. Ils s’immiscent dans les messages privés de la personne avec laquelle ils n’ont pas matché, sur Instagram, dans l’espoir de pouvoir encore la récupérer.

«J’ai annulé le match»

Après tout, il n’y a rien de plus sexy que de harceler quelqu’un sur internet pour ensuite dénoncer cette personne malgré elle, n’est-ce pas? Ce comportement est évidemment tout à fait normal. Pas du tout. Lena, de Zurich, sait combien cela peut être affreux. Cette étudiante de 25 ans a été harcelée pendant plusieurs mois par un admirateur avec lequel elle n’avait pas matché, comme elle nous le raconte autour d’un café: «En fait, je trouvais ce type très intéressant et sympathique, au début. Mais quand il a commencé à me poser des questions de plus en plus bizarres et intimes au bout d’une heure, je ne voulais plus rien savoir de lui et j’ai annulé le match. Sauf que le lendemain, il m’a poursuivie sur Instagram.»

Le nouveau fan n’a plus lâché Lena. Il ne perdait pas une seconde pour «liker» chaque photo postée par la Zurichoise. Cela a continué par une longue odyssée de messages à n’en plus finir. Les messages du genre: «Salut! Pourquoi tu ne m’écris pas?» figuraient encore parmi les moins intimidants que le harceleur envoyait à l’étudiante par la messagerie directe sur Instagram. Lena l’a ignoré, de peur qu’il ne puisse découvrir d’autres données personnelles sur elle. Après quelques mois, il a finalement renoncé.

«Personne ne veut d’une salope aussi conne et superficielle que toi»

Or, le «Tindstagramming» ne connaît pas toujours une fin aussi heureuse. La twitto «hayleyxx3» s’est littéralement fait flinguer et humilier au plus haut point par un mec sur Instagram. Dans un message privé adressé à l’Américaine sur l'app, «thisplaceisaprison» écrit: «Mais pour qui tu te prends? Tu sais que les mecs n’ont qu’une envie, celle de te baiser, pas vrai? Personne ne veut d’une salope aussi conne et superficielle que toi. Tu es vraiment ridicule. J’espère que tu te détestes du plus profond de toi-même.»

Evidemment, on peut se poser la question de savoir si c’est judicieux de lier son compte Insta avec l’app de rencontres, à cause de la protection des données et tout ça. D’un autre côté, on a tous envie de donner une image fidèle de nous-mêmes et d’impressionner, à l’occasion, de potentiels amoureux avec nos clichés. Et sincèrement, si quelqu’un a vraiment envie de te trouver sur internet en dehors de Tinder, il y arrivera, dans la plupart des cas. La seule solution: enfin apprendre à savoir accepter un «Non».


Écris un commentaire

8 Commentaires

Nico il y a 10 jours
Il suffit de bloquer la personne sur insta...
6
0
Réponse
Mark Fuckerberg il y a 11 jours
C'était quand même bien l'époque où la vie privée existait encore.
5
0
Réponse
il y a 11 jours
En plus, les personnes qui harcèlent comme ça (sans distinction de sexe histoire de ne pas dériver) prouvent qu'elles sont de maivaise foi sur la personne harcelée puisqu'avant de se faire lourder elles tenaient le discours exactement inverse....
8
0
Réponse
Hütten il y a 11 jours
Arrêtez de vous afficher sur les réseaux sociaux et il n'y aura plus de problème.
29
1
Réponse
Des hommes utilisés comme objets sexuels

Des hommes utilisés comme objets sexuels

Les longs poils de nez sont enfin à la mode!

Les longs poils de nez sont enfin à la mode!

Ça c'est ce qu'on appelle du «Food Porn»!

Ça c'est ce qu'on appelle du «Food Porn»!

Des ados quittent l'école pour un travail dangereux
sponsored

Des ados quittent l'école pour un travail dangereux