L’appli Tinder pour restes de nourriture

Dans le but d’éviter le gaspillage, deux Anglaises ont eu l’idée de développer une application chargée de trouver un nouveau foyer à des restes de nourriture. On l’a testée.

Un Suisse jette chaque année environ 30 kg de nourriture. On ne parle pas ici de restes de nourriture, mais d’aliments comestibles. Des enseignes comme Äss-Bar s’engagent à lutter contre le gaspillage et leur concept est un succès. Pour quelques sous, elles proposent des sandwichs, des gâteaux et autres viennoiseries qui, sans cela, finiraient dans les poubelles des boulangeries et des supermarchés. Mais que faire quand son propre réfrigérateur déborde de nourriture non consommée?

L’application gratuite Olio se charge de trouver un nouveau foyer à de la nourriture en trop. Tessa Cook et Saasha Celestial-One, les deux conceptrices de l’application de nourriture, souhaitent mettre en relation des voisins et des enseignes, afin d’éviter que les petites délicatesses comme un demi-avocat, les restes du brunch de dimanche ou la botte d’oignons finissent dans les déchets. «J’ai grandi dans une ferme et je sais le travail que cela représente de produire toute cette nourriture», nous raconte Tessa (41 ans). L’idée de créer Olio lui est venue subitement pendant son déménagement, quand elle a voulu donner des aliments qui lui restaient sur les bras et qu’elle ne savait pas à qui.

214 169 aliments et 85 000 repas sauvés des déchets

L’idée est assez géniale. En jetant un œil sur la localisation, on constate cependant très vite que les sauveurs d’aliments sont avant tout actifs en Angleterre et que seuls 38 utilisateurs de l’app se trouvent en Suisse. Pourtant, son utilisation est relativement simple. On télécharge une photo de l’aliment à donner, à la suite de quoi les utilisateurs locaux reçoivent automatiquement un message. On peut ensuite aller chercher la nourriture à domicile, dans des magasins, dans des boîtes Olio spécialement prévues à cet effet ou dans d’autres endroits.

Les offres sont par ailleurs gratuites. 214 169 aliments et près de 85 000 repas auraient ainsi déjà comblé des estomacs affamés. Mais on ne trouve pas uniquement des aliments sur Olio. On peut aussi y télécharger et y offrir des livres, des jouets, des meubles et des articles pour la maison.

«40% des articles proposés sont saisis au bout d’une heure»

On a eu envie d’essayer ce service. On s’est dit que ça ne devait pas être bien difficile de trouver quelqu’un qui avait envie de quelque chose de gratuit, ou bien? Pour rendre le tout encore plus intéressant, on a décidé de proposer non pas de la nourriture, mais un cactus qui aurait de toute façon fini par pourrir sur notre bureau et qui avait grand besoin des soins d’une main verte. Alors, on a foncé!

On a attendu, encore et encore. «Quarante pour cent des articles proposés partent au bout d’une heure et 80% après une journée», affirme Tessa. Malheureusement, on n’est pas du tout en mesure de confirmer cela, car même après vingt-quatre heures, personne n’avait consulté notre offre, sans parler de vouloir offrir un nouveau foyer à notre pauvre petit cactus. Dommage! Il va falloir encore bien des Suisses qui téléchargent l’application pour qu’Olio prenne aussi son envol chez nous. D'ici là, on va continuer à se remplir la panse dans des enseignes comme Äss-Bar.


Écris un commentaire

1 Commentaire

Pensum il y a 2 Mois
Je trouve l'initiative plutôt pas mal. Par contre, proposer un cactus était assez débile, faut le dire... Si vous aviez proposé une plaque de chocolat elle aurait 1) pas pourri sur le bureau 2) attiré du monde sur votre annonce... Et du coup, plus (+) d'intérêt à votre article. On sait que vous aimez être décalés, mais là vous saboter votre boulot...
0
0
Réponse
Comment investir son argent en actions

Comment investir son argent en actions

On ne nous empêchera pas de nous embrasser

On ne nous empêchera pas de nous embrasser

Les tatouages et piercings qui virent au cauchemar

Les tatouages et piercings qui virent au cauchemar

Cette drag-queen n’a que 8 ans!

Cette drag-queen n’a que 8 ans!