Le nouveau Tinder pour trouver un colocataire

Qu’il s’agisse de montagnes de vaisselle crade ou de colocataires énervants, la recherche d’une colocation n’est jamais simple. Une start-up suisse t’aide désormais à trouver une colocation de rêve grâce à une app.

Peu importe dans quelle ville tu habites. Devoir chercher un appartement ou une chambre dans une colocation est, presque toujours, extrêmement stressant. On est bombardé de questions, on ne trouve pas la personne adéquate ou on doit faire face à des prix exorbitants. Alex Luckner connaît bien cette situation. C’est la raison pour laquelle il a développé, en collaboration avec le programmeur Elia Borser, l’app «Flatmatch», censée te faciliter la recherche et te trouver la colocation idéale. C’est autour d’un café au restaurant universitaire qu’on a rencontré le Zurichois aux multiples talents, qui est non seulement le fondateur de la start-up, mais également médecin et musicien.

Salut Alex! Comment t’est venue l’idée de créer «Flatmatch»?

Au cours de mes études, j’ai fait plusieurs expériences au sein de colocations et j’ai constaté combien il était difficile pour ceux qui cherchent une colocation et un colocataire de trouver la bonne personne. Je me suis dit que j’aimerais bien avoir une app comme celle-ci, que j’ai fini par développer. Alors, j’ai fait un sondage pour savoir si l’idée pouvait porter ses fruits. Le retour a été positif, beaucoup ont trouvé le concept sympa. C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’aller de l’avant avec mon projet.

Comment fonctionne cette app, au juste?

D’abord, on te demande si tu recherches une chambre ou un colocataire. Dans les deux cas, tu remplis un profil de recherche en répondant aux questions du genre: Quel est l’objet de ma recherche? Quelle est l’idée que je me fais de la vie en colocation et quel est mon caractère? Tu peux aussi saisir un bref texte personnel. Une fois le formulaire en ligne rempli, les serveurs commencent à s’activer en arrière-fond et notre algorithme te crache les correspondances. Tout peut être personnalisé grâce aux différents filtres.

As-tu personnellement fait une mauvaise expérience en colocation?

Oui et non. La première fois que j’ai passé une annonce pour ma chambre, elle a fini simultanément sur trois, quatre portails. J’ai été submergé d’annonces. Un jour, j’ai eu 200 annonces. Si j’avais dû les parcourir une à une, j’y aurais passé trois jours. C’est pourquoi je n’ai invité que les trois premières personnes.

Qu’est-ce qui rend le projet meilleur que «Ron Orp» ou «WGZimmer.ch»?

Chez nous, on n’attache pas uniquement de l’importance au prix du loyer ou à la surface habitable, mais avant tout à la vie en communauté et aux petites choses qui doivent coller, c’est-à-dire le degré de colocation, l’état de propreté de l’appartement et le calme dont on a besoin. On offre ainsi un choix de correspondances plus restreint, mais qui… correspond d’autant mieux.

Vous voulez désormais lancer le financement participatif pour «Flatmatch». Crois-tu que vous allez récolter les 25 000 francs pour le financement?

Oui, à tous les coups. Jusqu’à présent, ça m’a l’air bien parti. Je suis sûr que ça va fonctionner!

Que se passera-t-il si tout part en cacahuète?

On ferme la boutique! Non, je plaisante. J’essaierai de trouver un financement dans mon cercle d’amis et auprès de ma famille, ainsi qu’auprès de Startup-Awards. Si ça ne marche pas, je pourrai toujours me rabattre sur mes études de médecine et m’y consacrer corps et âme. Ou je commencerai à nouveau à travailler sur un petit projet musical. J’adore la musique! C’est une de mes grandes passions. J’ai aussi fait des concerts pendant plusieurs années à Zurich.

Comment Elia et toi gagnerez-vous votre argent si l’app marche bien?

On a d’abord envie de couvrir les frais courants. On a l’intention de rentrer de l’argent en misant sur la publicité qui passerait, par exemple, pendant le temps de chargement de l’app. Evidemment, les gens auraient également la possibilité de télécharger la version sans publicité, qui coûterait un ou deux franc(s) et qui offrirait une ou deux fonction(s) supplémentaire(s).

Tu penses que «Flatmatch» pourrait sauver ta peau et t’éviter les scénarios de l’horreur d’une colocation? Tu peux soutenir le projet de financement participatif ici.


Écris un commentaire
Entretien avec un théoricien du complot

Entretien avec un théoricien du complot

On peut tous devenir une star du porno

On peut tous devenir une star du porno

video
Il casse des verres avec sa voix

Il casse des verres avec sa voix

video
Serait-ce le défi le plus débile de tous les temps?

Serait-ce le défi le plus débile de tous les temps?