Les tatouages les plus déprimants de la planète

L’américain Sean Williams immortalise ses pensées les plus pessimistes sur la peau de ses clients. Ses tatouages minimalistes et expressifs deviennent cultes.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, le soleil n’est pas toujours au rendez-vous et ça sent rarement la rose dans les toilettes. On le sait tous. Malgré tout, certaines personnes s’efforcent de prendre la vie du bon côté et créent tout un tas d’images motivantes et inspiratrices sous forme de posters, stickers ou même de tatouages.

Et puis il y a les gens comme Sean Williams. Le Texan qui se fait appeler «Sean of Texas» s’est fait un nom à Hollywood, et il répand sa vision pessimiste du monde depuis son studio de tatouages, sous la forme de motifs minimalistes très expressifs. ..

Les tatouages minimalistes de l’artiste, qui travaille sous le mantra «Nothing changes, dreams suck, and everything», sont très réussis et expriment de vrais messages, presque existentiels. Son travail a tellement de succès qu’il est quasi impossible de décrocher un rendez-vous avec lui. À moins de s’appeler Brooke Candy, Kesha ou Lana Del Rey. Nous, le commun des mortels, on doit se contenter de trouver l’inspiration sur sa page Instagram qui regroupe presque 400'000 followers. 


Écris un commentaire

3 Commentaires

Steve il y a 7 Mois
Pfff le moindre petit bobo et sa part en dépression. Nous vivons vraiment dans un monde où les gens deviennent de plus en plus fragiles.
1
1
Réponse
Jon il y a 7 Mois
Franchement je les trouve moche ces tatouages...
11
4
Réponse
Mél il y a 7 Mois
C'est un style différent moi perso je n'aime pas trop mais c'est quand même jolie. Ça me fait penser au dessin animé " ADVENTURE TIMES". Beau travail 🖒
3
6
Réponse
Entretien avec un théoricien du complot

Entretien avec un théoricien du complot

On peut tous devenir une star du porno

On peut tous devenir une star du porno

video
Il casse des verres avec sa voix

Il casse des verres avec sa voix

video
Serait-ce le défi le plus débile de tous les temps?

Serait-ce le défi le plus débile de tous les temps?