Un studio de jeu combat le «cancer de l’industrie»

Une société de jeu vidéo indépendante propose gratuitement son nouveau jeu à ses utilisateurs, non seulement en raison du faible budget dont disposent certains consommateurs, mais également pour lutter contre les plateformes de téléchargement illégales.

Quand on veut acheter un jeu vidéo, ce n’est pas toujours chose facile. Soit les prix sont trop élevés, soit, en fonction de l’âge qu’on a, c’est maman et papa qui ont un problème avec le fait que le petit dernier joue à des jeux d’horreur, à caractère sexuel ou dans lesquels la violence est sublimée. C’est le cas, par exemple, avec le dernier né des jeux d’horreur «Darkwood».

Les créateurs du studio de jeu polonais Acid Wizard veulent pallier cela et apporter au moins une solution au problème d’argent des utilisateurs en proposant le téléchargement gratuit de sa nouvelle œuvre. Evidemment, il est également possible d’acheter le jeu pour l’équivalent de 16 francs.

Il n’est pas rare que les copies piratées contiennent des virus

Pour les développeurs de «Darkwood», sur lequel ces derniers ont travaillé dur pendant quatre ans, l’idée était de mettre un terme au marché du téléchargement illégal. Car, on voit souvent des sites internet douteux, les fameux «key resellers» («revendeurs clés»), proposer de nouveaux jeux à la vente. Or, ceux-ci proviennent souvent de commerçants douteux, qui ont piraté ou acheté le jeu, souvent avec une carte de crédit volée. Il n’est pas rare que les copies piratées contiennent des virus.

Cela cause beaucoup de tort au secteur du jeu vidéo, surtout aux petits studios indépendants comme Acid Wizard. Pas étonnant qu’ils caractérisent les plateformes de jeu souvent illégales de «cancer qui en dit long sur l’industrie». «On préfère de loin que vous téléchargiez directement notre jeu depuis notre site. Au moins, c’est légal, sûr et gratuit», souligne Acid Wizard.

Une idée qui gagne en popularité

Afin de pouvoir jouer à «Darkwood» de manière entièrement gratuite, les développeurs du jeu demandent néanmoins une petite faveur à leurs joueurs et à leurs fans, en contrepartie. S’ils aiment le jeu, il serait de bon ton qu’ils l’achètent, par la suite. Car, il s’agirait de la seule manière, pour le studio indépendant sans ressources, de perdurer.

Sur les forums du studio, les remerciements et compliments des utilisateurs ne cessent d’affluer, ce que l’on comprend également.


Écris un commentaire

4 Commentaires

tdt il y a 1 Mois
Oula attention, Tillate découvre que le jeux vidéo ne se résume pas à COD et autre jeux casu.
0
0
Réponse
Ali J il y a 1 Mois
Le cancer du jeu video, c'est les DLC!
5
0
Réponse
Alex il y a 1 Mois
gratuit, gratuit, il est 15.- sur store.....
0
2
Réponse
Roger il y a 1 Mois
Idée intéressante effectivement pouvoir tester un jeu sans débourser un montant hors de prix et être déçu. Et c'est toujours 100x mieux que c'est fichu "free-to-play" ou c'est gratuit et si tu veux jouer, tu dois payer des dizaines, centaines!! pour avancer d'un pourcent et encore. Pour ma part, j'ai tous mes jeux en dématérialisé, acheté sur les plateformes officielles mais j'attends les soldes souvent ou je les achète 1-2 ans après leur sortie, je suis ok de payer un jeu, mais pas de me ruiner pour ça. Mettre jusqu'à 50chf pour un bon jeux voir plus si vraiment j'ai un coup de coeur, ne me dérange pas au contraire et c'est légitime.
2
0
Réponse
Des hommes utilisés comme objets sexuels

Des hommes utilisés comme objets sexuels

Les longs poils de nez sont enfin à la mode!

Les longs poils de nez sont enfin à la mode!

Ça c'est ce qu'on appelle du «Food Porn»!

Ça c'est ce qu'on appelle du «Food Porn»!

Des ados quittent l'école pour un travail dangereux
sponsored

Des ados quittent l'école pour un travail dangereux