La masturbation tue chaque année

D’après les estimations, entre huit et dix-sept personnes mourraient chaque année en Suisse en se masturbant.

Quand on a un penchant pour les pratiques sexuelles peu conventionnelles – strangulation, coups, chocs électriques ou autres – cela n’est pas toujours sans risque. Alors que dans un rapport sexuel en commun un mot de sécurité marque la limite, on est tout seul quand on se masturbe. Et on aime se montrer créatif et utiliser des objets qui nous tombent sous la main pour augmenter le plaisir – que ce soit une ceinture, un sac en plastique ou le grand classique: l’aspirateur.

L’asphyxie est la cause de décès la plus fréquente

Cela peut évidemment entraîner des problèmes. D’après le médecin légiste allemand Harald Voss, l’asphyxie serait la cause de mortalité la plus fréquente lors d’accidents dits autoérotiques. Quand les deux artères carotides sont comprimées, la plupart des gens s’évanouissent en trente secondes. Et le danger que représente un sac sur la tête devrait être une évidence. Bien entendu, cet état proche de l’évanouissement peut être jouissif – après tout, un danger est souvent excitant. Des décharges électriques trop fortes peuvent également entraîner la mort lors de la masturbation.

D’après les estimations de certains experts, une à deux personnes sur un million décéderaient chaque année en se masturbant. Ces cas de décès ne font pas l’objet d’un recensement à part auprès de l’Office fédéral de la statistique, qui partage néanmoins l’avis des experts.

Nombre élevé de cas non déclarés

Cela signifie qu’en Suisse, de 8 à 17 personnes décéderaient chaque année en s’adonnant à la masturbation. Il serait néanmoins difficile de faire des estimations précises, étant donné que le nombre de cas non déclarés lors d’incidents comparables devrait être relativement élevé, comme le soupçonnent l’Office fédéral de la statistique et Voss. On peut parfaitement comprendre que la famille retire par exemple des pinces à tétons avant l’arrivée du médecin urgentiste sur le lieu du décès.

Moralité: quand on se masturbe en utilisant des accessoires fétichistes, il convient d’être prudent et ne pas serrer trop fort la ceinture, par exemple. Sinon, la petite mort risque effectivement de donner lieu à la grande.


Écris un commentaire

19 Commentaires

cl.-yvan il y a 4 Mois
Il y a beaucoup plus de gens qui meurent d'un accident du travail. Moralité: arrêtez de bosser et branlez-vous!!!
6
1
Réponse
Réponse du il y a 4 Mois
Est ce que la RTS embauche, au cas ou voudriez vraiment suivre ce conseil?
4
0
Réponse
Lopin il y a 4 Mois
Ouaaaah ! entre 8 et 17 morts pour la masturbation ! C'est ENORME ! Non mais sérieusement, je suis sûr que y'en a plus qui s'étouffe avec une gorgée d'eau ! MDR
6
0
Réponse
il y a 4 Mois
Les gens sont devenu immoral et pervers !!!
4
6
Réponse
La bonne musique excuse-t-elle les violences domestiques?

La bonne musique excuse-t-elle les violences domestiques?

«Barbie est bien plus efficace qu’un thérapeute»

«Barbie est bien plus efficace qu’un thérapeute»

Devine pour quoi cette femme fait de la pub

Devine pour quoi cette femme fait de la pub

«Même les visages purulents sont beaux»

«Même les visages purulents sont beaux»