Un remède miracle contre la gueule de bois

De nouveaux compléments alimentaires prétendent remédier à la gueule de bois. On a testé deux produits.

En dehors d’une visite surprise des parents ou du réveil dans le tram (deux arrêts plus loin que prévu), la gueule de bois est ce qui peut arriver de pire un dimanche matin. J’ai des amis qui ne jurent que par la picole en journée, juste pour qu’ils puissent s’endormir, plutôt que se réveiller avec la gueule de bois. Carpe Diem, en somme, ce qui était déjà bien connu d’Horace et des autres philosophes grecs amateurs de vin.

Si toi aussi, comme une grosse partie de notre rédaction (regarde la vidéo sur le salon du mariage pour mieux comprendre), tu aimes bien boire un coup de trop, alors on a une bonne nouvelle. Il semblerait qu’on ait atteint l’ère des cures (du moins pseudo) médicinales anti-gueule de bois.

Un environnement de test difficile

Divers fabricants produisent actuellement des compléments alimentaires censés remédier au mal de crâne, à l’acidité gastrique et au sentiment d’absurdité et d’inutilité de sa propre existence. On en a testé deux.

D’entrée de jeu, il faut souligner qu’il est difficile, même pour des journalistes empiriques, de tester un produit anti-gueule de bois de manière professionnelle. D’une part, il n’y a pas que la quantité de nourriture ingurgitée et l’alcoolémie qui jouent un rôle, mais aussi l’état de santé et probablement aussi la phase lunaire pendant laquelle on a une gueule de bois. D’autre part, la gueule de bois ne prend pas la même forme quand on doit se rendre au salon du mariage que quand on peut rester au lit toute la journée à fumer.

KAEX Basic: mi-œuf, mi-cure

Malgré tout, on s’aventure à faire le test. KAEX Basic, un produit suisse actuellement en pleine campagne de financement participatif, est livré sous la forme d’une poudre à dissoudre dans de l’eau et à boire avant d’aller dormir, au réveil et à trois reprises au cours de la journée. Il promet un rétablissement naturel et ne contient pas uniquement des substances «classiques» comme des vitamines, mais également des principes actifs censés améliorer la digestion, l’état psychique et l’aspect de la peau.

 

Le test est effectué après une soirée classique à un concert à boire de la bière, très peu d’eau et un ou deux gin-tonics. Premières impressions: «Ça sent beaucoup trop l’œuf», m’écrit un collègue, assis, comme moi, devant le produit miracle dans la cuisine de sa colocation à trois heures et demie du matin. Je partage son avis, mais il faut avaler les pilules amères, alors, on gobe.

Au moment d’échanger nos impressions le lendemain matin, on est unanimes à dire que la gueule de bois est moins grave que ce qu’on avait imaginé. Le produit semble effectivement faire son petit effet. Seul notre cobaye féminin du groupe se sent mal.

On dirait bien que c’est un succès. Si on arrive à faire abstraction du goût, le produit devrait en tout cas améliorer la vie.

One:47: une cure dans le style des boissons énergisantes

Le deuxième produit s’appelle One:47 et est disponible sous forme de poudre ou de liquide. Les petites bouteilles rappellent les doses de boissons énergisantes, qu’on aime ou qu’on déteste.

Le principe est le même. Tu prends une dose avant d’aller te coucher et au réveil pour voir ta gueule de bois disparaître tel un chat quand tu lui mets un concombre devant le nez.

Mais là encore, on constate que le goût est… disons, question de goût. Les doses anti-gueule de bois rappellent effectivement un peu les boissons énergisantes, mais passent mieux que les trois décilitres de solution de KAEX. Pour le test, on a une fois encore consommé de la bière avec un peu de vodka-citron avant de finir avec l’élixir de guérison pour amateurs de soirées arrosées.

Le lendemain matin, on tombe une nouvelle fois plus ou moins d’accord. La gueule de bois pourrait être bien pire. Deux personnes sur trois se plaignent d’indigestion, mais personne n’a mal à la tête. Et les maux d’estomac peuvent aussi provenir du fait que le pote en question s’est acheté un kebab dans un boui-boui pas très recommandable près de la gare à minuit.

Verdict: One:47 est aussi un bon remède, même s’il est peut-être légèrement moins efficace que KAEX. En contrepartie, le goût est meilleur. Mais sincèrement, le mauvais goût ne devrait plus déranger celui qui est suffisamment bourré pour manger un kebab douteux.



Écris un commentaire

10 Commentaires

Astrid M il y a 2 Mois
Ce qui me fascine, ce sont les trésors d'ingéniosité que l'être humain mets en œuvre pour ne pas avoir à assumer ses conneries ( de la veille, dans ce cas..)... 😅
3
0
Réponse
Gérald Büchler il y a 2 Mois
Et Alpx Vous avez pas essayé? Cest Suisse aussi et très efficace, mais pareil, goût pas très bon très citronné tout naturel, mais au moins pas senteur d'œuf... Berk
1
1
Réponse
Gigio il y a 2 Mois
Selon l'inscription (en allemand) qui figure sur la boîte du One:47, le premier "shot" est à prendre avant la consommation d'alcool et le second juste avant d'aller se coucher! (check 3ème photo dans votre galerie).
0
0
Réponse
Patrick il y a 2 Mois
Le mieux c’est de se contrôler... Jamais de soucis !
4
1
Réponse
Hollywood s’arrache ses affiches

Hollywood s’arrache ses affiches

video
Les mariages bon marché sont les meilleurs

Les mariages bon marché sont les meilleurs

video
Deviens le partenaire commercial de Drake

Deviens le partenaire commercial de Drake

Une entreprise recherche un spécialiste en nuggets

Une entreprise recherche un spécialiste en nuggets