Est-ce que tu as le pire colocataire au monde?

Des traces de freinage dans les toilettes, des poils pubiens dans la baignoire et des ongles de doigts de pied dans le salon – la vie en communauté réserve pas mal de surprises.

Vivre en colocation peut avoir plusieurs avantages. Mis à part le côté pratique du fait que le colocataire prend en charge une partie du loyer - en espérant qu’il la paie régulièrement -, certains contribuent encore bien plus à la vie en commun en fournissant, par exemple, l’équipement de base comme la vaisselle, les couverts et les ustensiles de cuisine. Plus on en a, moins souvent on a besoin de faire la vaisselle.

Les colocataires sont aussi souvent de bonne compagnie pour les soirées bien arrosées, pour donner des conseils en amour ou simplement dans les moments où l’on n’a vraiment pas envie de rester tout seul. Malheureusement, la plupart d’entre eux restent des êtres plus ou moins normaux, avec une pilosité corporelle et des envies de faire leur grosse commission. Qui plus est, ils ont des relations sexuelles, du moins tout seuls si ce n’est avec un(e) partenaire. Et peut-être qu’ils aiment écouter Mark Foster ou Sarah Connor, à tue-tête.

Dealer d’herbe ou starlette porno?

Quand on décide de faire de la colocation, il faut faire avec le bruit, les odeurs, les restes peu appétissants, les soirées à rallonge dans la maison, les animaux domestiques exotiques, bref avec tout cela et bien plus encore. Avant de trouver le colocataire parfait (s’il existe), la plupart d’entre nous doivent traverser une série de scénarios de l’horreur provoqués par des rebelles culinaires militant pour la cuisine végane, le dealer d’herbe quasi obligatoire, l’étudiante en théologie bourge, allergique à la poussière, et le petit casanova dont les conquêtes hebdomadaires semblent gémir plus fort que Lena Nitro dans chacun de ses films pornos.

En ce qui te concerne, ça se passe comment? On veut savoir quelles sont tes pires expériences, les plus drôles, les plus bizarres, les plus déjantées et les plus étranges que tu aies faites en colocation. Quelles sont les anecdotes que tu ne peux pas effacer de ta mémoire, à tel point que tu devrais presque consulter un spécialiste? Tu es libre d’apporter ton récit ci-dessous, même de manière anonyme.


Écris un commentaire

7 Commentaires

Gus il y a 2 Mois
Faut vraiment être désespéré pour vivre en coloc... C'est tellement la loterie. Personnellement, jamais je pourrais partager un appart avec quelqu'un d'autre.
9
30
Réponse
Réponse du il y a 2 Mois
Parfois, c'est que t'as juste pas le choix financièrement...
6
0
Réponse
Réponse du dominique il y a 2 Mois
Oui c'est même la principale raison..mais n'importe qui ne peut pas le faire non plus.. Un type au chomage qui sort de taule aura du mal à trouver une coloc, à moins de mentir, style je reviens de l'étranger, ou de loger en coloc chez ses parents..
6
0
Réponse
Lud il y a 2 Mois
Hier soir j'ai surpris mon colocataire s'endormir alors qu'il mangeait une pizza !
15
7
Réponse
«Il a commencé à se masturber à côté de nous»

«Il a commencé à se masturber à côté de nous»

Le syndrome de Tourette n'arrête pas cet ado

Le syndrome de Tourette n'arrête pas cet ado

«Rick & Morty» a évidemment sa version porno

«Rick & Morty» a évidemment sa version porno

Elle troque sa virginité contre un iPhone

Elle troque sa virginité contre un iPhone