Cette pilule provoque 10 heures de sensations folles

Des vibrations d’extase et un délire dans tout le corps, c’est ce que promet la pilule d’un artiste tchèque. Mais même son inventeur avoue qu’elle n’est pas sans risque.

«Avalez cette pilule et pendant les 10 heures qui suivront... BANG! La sensation dans votre ventre... BANG! Folie! BANG! Joie! BANG! Horreur! BANG! Euphorie! BANG! Extase! BANG BANG! Douleur! BANG! BANG! BANG!

Ce grand huit émotionnel, c’est ce que promet l’Audiopill de l’artiste Jan Poope. Selon le site internet du Tchèque, on gobe la pilule électronique pour vivre dix heures de délire dans tout le corps. «On se sent comme dans une salle de concert remplie de monde avec un son pourri», explique l’artiste sur son site internet. La seule différence avec un vrai concert, c’est que le silence règne autour de soi.

Ce n’est pas sans risque

Ça prend environ une heure pour que la pilule passe de l’estomac au bassin. Ensuite, le délire démarre avec trois différents tempos allant de 95 à 145 bpm et une sensation de pulsations s’installe. D’après l’artiste «Tu risques de regretter ton courage expérimental à un moment ou à un autre», tellement les vibrations sont intenses. Le problème, c’est que la pilule n’a pas de bouton d’arrêt. Cela signifie que la fête dure dix heures, sans interruption.

Mais l’Audiopill n’est pas non plus sans risque. Jan Poope a déclaré au magazine en ligne Dazed Digital: «Elle pourrait se désintégrer dans l’appareil digestif ou rester coincée dans l’appendice. Ce n’est assurément pas sans risque.» Malgré cela, l’artiste un peu déjanté est convaincu par son produit et vante les sensations et les vibrations d’extase que peut procurer sa pilule.

Est-ce qu’on aime ça?

A l’origine, la pilule avait une vocation purement médicale. Car, selon le site de financement participatif de la pilule, elle serait un dérivé de la thérapie médicale «Sirio», qui traite les problèmes musculosquelettiques à l’aide d’ultrasons. Jan Poope utilise la même technologie pour procurer les vibrations dans tout le corps.

Le côté cool de la pilule ne fait cependant pas l’unanimité. C’est aussi ce que reflète l’action de financement participatif de la pilule. Sur les 150 000 euros escomptés, seuls 148 ont été récoltés. A ce propos, le Tchèque affirme: «Certains prennent tout ça beaucoup trop au sérieux. En fait, il ne s’agit que d’une joyeuse expérience qui procure du plaisir et représente un risque en parallèle. Le but est de rendre les gens heureux et de découvrir quelque chose de nouveau et de surprenant.»


Écris un commentaire

20 Commentaires

Damian il y a 2 Mois
Quand je lis les commentaires je me marre de voir les rageux.. toujours un connard pour critiquer mais merde putains si ca vous plait pas on se la ferme et si sa t'intéresse tu test!!! Il y a toujours des connards qui se mellent des choix des autres mais laisser apprécier ceux qui veulent et ta rage tu la garde pour toi!!!!🖕🖕🖕🖕🖕
0
8
Réponse
Réponse du il y a 2 Mois
dixit un hater, reconnaissable à ses émojis préférées
4
0
Réponse
Schwabi il y a 2 Mois
10 heures c est long...
9
1
Réponse
Réponse du il y a 2 Mois
Surtout sans pause possible...
5
0
Réponse
La baby-sitter qui voulait tuer un petit garçon

La baby-sitter qui voulait tuer un petit garçon

Ce festival est interdit aux hommes

Ce festival est interdit aux hommes

Une série presque trop réaliste sur l’anorexie

Une série presque trop réaliste sur l’anorexie

Le premier artiste de «mèmes» au monde

Le premier artiste de «mèmes» au monde