Il s’infiltre illégalement dans les festivals et se filme

Mieux organisé qu'un voleur de banques, ce jeune Californien s'infiltre dans les plus grands festivals du monde sans jamais se faire arrêter.

Train ou billets d’avion au prix d’une centaine de donuts, des provisions pour le double de ce dont on a vraiment besoin et payer les tournées à ses potes… Tout ça vient souvent à bout de notre porte-monnaie. Les festivals sont super chers, c’est pas un secret.

Au lieu de se ruiner et de se laisser mourir de faim pour pouvoir se permettre de faire la tournée des festivals, un jeune Californien de 26 ans, James Marcus Haney, a eu une super idée. Au lieu de payer son ticket, il s’est simplement infiltré dans un maximum de festivals et concerts. Cinquante en tout. Ensuite il a publié sa machination illégale dans un film de 80 minutes: «No Cameras Allowed».

Organisation digne d’un braqueur de banque

Tout a débuté quand Haney s’est introduit au Coachella Festival en fabriquant un faux badge de photographe. Les videurs ont tout juste regardé son appareil et son badge et l’ont laissé entrer. Depuis, ce fanatique des meilleurs line-up s’est donné pour mission de s’introduire dans un maximum de festivals sans jamais débourser un centime. Il en a fait un film dans lequel on peut voir que bien souvent son plan est mieux organisé qu’un vol de banque.

Depuis son film paru en 2014, Haney est devenu un photographe de musique très réputé. Après avoir visionné cette vidéo, tu sauras comment te faire des amis à l’entrée ou comment escalader une clôture en évitant les blessures. Rendez-vous à la prochaine saison des festivals!


Écris un commentaire
Ce festival est interdit aux hommes

Ce festival est interdit aux hommes

Une série presque trop réaliste sur l’anorexie

Une série presque trop réaliste sur l’anorexie

Le premier artiste de «mèmes» au monde

Le premier artiste de «mèmes» au monde

Des hommes utilisés comme objets sexuels

Des hommes utilisés comme objets sexuels