J’ai passé une semaine sans maquillage

Sans maquillage je me sens nue et pas sûre de moi. Pour faire face à mes démons, j’ai décidé de mettre le fond de teint et le mascara de côté pendant une semaine.

Pour moi, le maquillage n’est pas juste quelque chose que j’étale sur mon visage alors que je suis à moitié endormie, le matin. C’est en partie une peinture de guerre et un bouclier, un mur qui me protège du monde extérieur, pour ainsi dire.

Le visage complètement «nu», je me vois comme une pauvre prépubère qui se nourrit exclusivement de nouilles ramens bon marché. Ça ne veut pas dire que je me trouve laide au naturel, mais simplement que je me sens moins confiante. Et ça me dérange. C’est pourquoi je vais passer une semaine sans mon eye-liner bien-aimé et mettre de côté les pinceaux, poudre et rouge à lèvres pour révéler mon Alicia Keys intérieure.

La semaine commence au top: dès le premier jour de mon expérience, mon utérus me punit avec un bain de sang dans le slip. Les boutons de règles sont préprogrammés. Ce changement a quand même des avantages: en tant que grande dormeuse, je me réjouis de la demi-heure supplémentaire durant laquelle je peux continuer à me prélasser sous la couette le matin. Quand je pousse la porte pour aller au travail, je me sens quand même «pas finie» et dénudée.

Boutons de règles et rencard embarrassant

Les réactions de mes collègues me surprennent quelque peu: «J’avais imaginé quelque chose de pire» était la tonalité générale. Moment d’horreur devant le miroir des toilettes: il est là – le premier bouton rouge vif des menstruations scintille sur mon menton. Il est gros. Suffisamment pour lui donner un nom. Il n’y a rien, vraiment rien que je désire plus que mon correcteur. Alors je me cache derrière ma grosse écharpe pour le reste de la journée et je regarde à peine les gens dans les yeux car j’ai trop honte de Kévin.

Une autre superdécouverte que j’ai faite pendant la semaine: je peux me frotter le visage sans ressembler à un panda triste. Peut-être que toute cette histoire sans maquillage n’est pas si mal. Je pensais – jusqu’à ce que ce mec qui me plaît me propose un rencard. Demain. Oh merde! Je me déteste pour ça.

«T’as l’air un peu malade»

La bière est grande, mon courage est petit. C’est pourquoi je décide de boire le peu de courage qu’il me manque avant de me retrouver face à ce garçon. Après la deuxième bière sur un estomac vide, je me rends compte que je n’ai pas bien réfléchi avant de faire ça. Après un moment, il me demande: «Tu vas bien? T’as l’air un peu malade.» Je me prépare à rentrer seule chez moi.

Les journées s’allongent comme de vieux chewing-gums. Le compte à rebours résonne dans ma tête. Le dernier soir sans maquillage, je me rends compte que malgré mes préoccupations initiales, je suis heureuse d’avoir fait ce test sur moi-même: ma peau a pu respirer plus longuement, je me sens plus calme grâce au sommeil supplémentaire et je suis généralement plus détendue à l’idée que mon entourage me voie telle que je suis. Donc je sais: ça me va de ne pas être maquillée, mais je ne me sens pas moi-même. Je ne suis pas encore prête – et je suis contente de revenir à ma routine habituelle le lendemain.


Écris un commentaire

37 Commentaires

Sandra il y a 7 Mois
Je ne me maquille quasiment pas. Je trouve dommage de redécouvrir le visage tous les jours de fond de teint surtout que beaucoup de personne n en ont pas besoin.
3
0
Réponse
Myris il y a 7 Mois
Je ne mets que du fond de teint mineral et du mascara, ca me suffit largement mais j'apprécie régulièrement de ne rien mettre. Certaines filles en font vraiment trop, mon grand-père dirait de certaines que si on leur met un coup de pied au cul elles recrépissent le mur d'en face... Mais les filles, acceptez vous comme vous êtes, de là à se sentir moins sûre de soi dans maquillage je trouve ca exagéré
1
0
Réponse
Amrac il y a 7 Mois
Honnêtement, on s'enfout! J'ai jamais compris cette addiction que certaines filles ont pour le maquillage. Avec ou sans, ça change que dalle! On passe notre temps à critiquer les filles trop superficielles, mais on couvre d'éloges une nanas parce qu'elle va passer une semaine sans maquillage! c'est n'importe quoi. J'en ai jamais mis de ma vie et on ne m'a pas enfermée dans une cave ou jeté des pierres parce qu'on me trouvait laide! Arrêtons d'accorder autant d'importance à des banalités de ce genre
0
4
Réponse
Réponse du Astrid M il y a 7 Mois
pourquoi tant de haine? chacun fait ce qu'il veut, et si ça te défrise, tant pis pour toi... et si tu t'en fout, pourquoi répondre? 😃
9
0
Réponse
Ces DJs qui font appel à des ghost-producers

Ces DJs qui font appel à des ghost-producers

Mon père a utilisé Tinder à ma place

Mon père a utilisé Tinder à ma place

Cet enfant de 12 ans est tatoueur

Cet enfant de 12 ans est tatoueur

Paie un Dollar pour voir qui a payé pour voir

Paie un Dollar pour voir qui a payé pour voir