Une adolescente mène son copain au suicide

La littérature classique n’intéresse pas les jeunes. Une campagne intelligente transforme les titres des classiques en pièges à clics irrésistibles.

À l’école on nous a fait étudier des classiques aux pages interminables comme «Frankenstein» ou «Roméo et Juliette». Aussi excitantes que les histoires de la littérature classique puissent être, elles sont généralement recouvertes d’une couche de poussière si épaisse que ça coupe l’envie à quiconque voudrait s’y aventurer. Le magasin de livre texan «The Wild Detectives» passe un coup de balais et réécrit des titres choquant qui dramatisent le contenu des livres. Quand le «Clickbait» (piège à clics) s’élève au rang d’art.

«Roméo et Juliette» devient «Une adolescente mène son copain au suicide» et «Le Portrait de Dorian Gray», classique d’Oscar Wilde, se transforme en «Un anglais meurt après un selfie qui a mal tourné». Les créatifs de l’enseigne ont créé une campagne «Litbait» sous le slogan «You fell for the bait, now fall for the book» («Vous avez craqué pour l’appât, maintenant craquez pour le livre»). Cette campagne astucieuse est en ligne depuis le mois de septembre et rencontre un grand succès sur les réseaux sociaux.

Blog-posts de six heures avec les livres entiers

Contrairement aux autres médias, vous ne serez pas déçus en cliquant sur la publication en question. Au contraire. Les liens mènent à une page avec plusieurs blog-posts contenant d’énormes surprises littéraires. Derrières ces titres se cachent les livres - en entier - qu’on peut lire gratuitement! Et, bien qu’il soit peu probable qu’on puisse avoir un blog-post de six heures, le succès de «Litbait» n’est pas des moindres: le trafic du site aurait augmenté de 14'000 pour cent.

On sait tous que le clickbait est à chier. Mais qu’est-ce que ça dit de nous quand on constate qu’on doit nous emballer ces chefs d’œuvres à la mode digitale pour qu’on les consomme enfin? C’est ça, la valeur de notre génération? En tous cas maintenant on sait que ces techniques d’appât peuvent être utilisées à bon escient: au lieu de mener à une désolation stérile, les clics de notre souris nous ouvrent l’esprit en nous menant vers les mots de grands écrivains, dont on n’aurait jamais entendu parler autrement. 


Écris un commentaire

5 Commentaires

le peien il y a 2 Mois
un clicbait, c'est faire cliquer sur un truc nul pour récolter des clics pour ramasser de l'argent... là c'est plutôt un clicinterest..
8
1
Réponse
Billy me il y a 2 Mois
C'est vraiment bien trouvé et accrocheur! Malheureusement, le texte devra être remanié plus être lu en un jour, sinon ils liront pas... Même voir les films, je pense qu'ils y voient une perte de temps. (C'est là qu'on se prend un coup de vieux... j'en ai lu plusieurs de la liste lol)
2
0
Réponse
Astrid M il y a 2 Mois
allez j'en fais un: "un chauffeur émérite sillonne la ville dans sa voiture et résoud des enquetes avec son ami policier"... ça marche pour fast&furious, taxi, et oui-oui... 😃
7
0
Réponse
Napeur Derien il y a 2 Mois
le clickbait est a chier? l'écolière de tillate m a fait ma journée :-D
2
0
Réponse
Mets ton pote trop bronzé dans la machine à laver

Mets ton pote trop bronzé dans la machine à laver

Même Cendrillon pourrait être une esclave sexuelle

Même Cendrillon pourrait être une esclave sexuelle

Des cartes postales odieuses mais charmantes

Des cartes postales odieuses mais charmantes

Et si Jésus avait eu un iPhone?

Et si Jésus avait eu un iPhone?