Voici les endroits les plus déprimants de la planète

Non, l’endroit le plus triste du monde n’est pas dans ta tête – arrête un peu de te plaindre. Comment nous le savons? Grâce à Instagram. Un Australien y publie les lieux les plus déprimants de la planète.

Nous avons découvert les meilleurs endroits pour en finir. Non, on ne parle pas du banc ou tu as touché ses seins pour la première fois, ni de la bibliothèque où vous êtes tombés amoureux l’un de l’autre. Nous parlons des endroits ou le désespoir est devenu réalité. Des endroits comme Disappointment Lake (lac de la Déception), Mistake Island (île de l’Erreur) ou Solitude Way (chemin de la Solitude).    

Il ne s’agit pas de bars ou les amoureux transis peuvent noyer leur chagrin dans l’alcool, mais d’endroits existants réellement, inscrits sur la carte. Comment nous le savons? Un artiste australien, Damien Rudd, a cherché pour nous les lieux les plus tristes de la planète. Il publie ses découvertes sur son compte Instagram, «sadtopographies». L’Australien a plus de 66 000 abonnés. On ne sait pas trop si ce sont des admirateurs ou des sadiques.

Pourquoi ça tombe toujours sur moi?

Grâce à Damien, nous savons enfin où aller pour nous apitoyer sur nous-même, après notre échec aux examens, ou pour aller célébrer notre misérable existence de célibataire. Nous irons peut-être dans la «Why Me Lord Lane» (rue Pourquoi-moi-Seigneur), pour Lui demander pourquoi ça tombe toujours sur nous. Il nous répondra peut-être, qui sait.

Si tu cherches un lieu qui rendra déprimé le plus heureux des hommes, alors «World’s End» (fin du monde) peut être une bonne alternative. Cet endroit charmant existe en Grande-Bretagne, en Australie, en Norvège, au Sri Lanka et aux Etats-Unis. Nous te conseillons de choisir un lieu et de t’y rendre si le chocolat et les vidéos de chiots échouent, car il n’y aura alors plus rien à faire.

On suppose que le nom «Bloody Dick Peak» (mont du Pénis saignant) vient d’une ancienne petite amie furieuse. Ou alors, c’est le sens de l’humour des colons qui est responsable. On préfère la première solution, ça pourrait faire une chouette histoire.

Bon, on vous laisse, on va aller préparer notre voyage en solitaire, direction «Alone» (seul), en Italie. De toute façon, personne ne veut de nous ici. Mais on ne va pas recommencer à pleurer.


Écris un commentaire

10 Commentaires

Astrid M il y a 9 Mois
cet article a été créé en collaboration avec DIGNITAS, car on ne sais jamais de quoi demain sera fait.. 😃 désolée, mais ça m'est venu a l'esprit et j'ai horreur de rigoler toute seule sur un truc..
10
0
Réponse
Lol il y a 9 Mois
La rue d'enfer à Genève, juste à côté de la rue du purgatoire.
5
0
Réponse
Astrid M il y a 9 Mois
et encore c'est juste les noms..si vous voulez du déprimant, promenez vous un dimanche dans une zone industrielle en deshérance.. (sans parler du Locle, sinon claude Dubois va encore râler.. 😃 )
10
1
Réponse
Wut ? il y a 9 Mois
Un artiste ?!?!?!?
4
1
Réponse
Elle troque sa virginité contre un iPhone

Elle troque sa virginité contre un iPhone

«T’es un résidu de poulpe ménopausé»

«T’es un résidu de poulpe ménopausé»

La baby-sitter qui voulait tuer un petit garçon

La baby-sitter qui voulait tuer un petit garçon

Ce festival est interdit aux hommes

Ce festival est interdit aux hommes