La prison virtuelle de KFC

La chaîne américaine, qui va bientôt ouvrir en Suisse, entraîne ses employés avec un jeu de réalité virtuelle qui ressemble à un scénario d’horreur contre-utopique.

Il faut avouer que l’idée de la chaîne de poulet la plus connue au monde n’est pas si mauvaise. Avec l’aide de la réalité augmentée, les nouveaux employés sont ainsi initiés au monde du poulet frit, à moindre prix. Puisque la plupart des employés KFC sont des milléniaux ayant arrêté leurs études d’art et ayant un penchant pour les filtres Snapchat, la méthode semble être bien appréciée. Pourtant, son implémentation laisse encore à désirer.

Le jeu d’entrainement, prénommé «The Hard Way», vous plonge dans une sorte de monde dystopique avec des éléments rétro-futuristes. Alors qu’on regarde depuis la machine à laver, on entend la voix du Colonel Sanders, le fondateur et symbole de KFC, qui vous avertit: «Il n’y a pas d’échappatoire possible.» À moins d’avoir un poulet parfaitement prêt. C’est ce avec quoi les cauchemars sont tissés.

«Une part du programme d’entrainement»

Si on visionne un passage – le jeu en lui-même n’est malheureusement pas accessible au public – on ne peut s’empêcher de penser: ceci ne peut pas être une partie de l’entrainement sérieux, et ressemble plus à un coup marketing. Mais comme le confirme la chaîne américaine au magazine Eurogamer, c’est bien le cas: «Oui, ceci n’est pas une simple expérience d’amusement, nous utilisons la technologie en plus de notre précédent programme d’entrainement.»

D’ailleurs, les deux premiers KFC de Suisse seront ouverts cet automne. Donc si t’es prêt à te lancer dans leur programme d’entrainement peu conventionnel, annonce-toi pour un job et deviens grilleur de poulet! 


Écris un commentaire

2 Commentaires

Phill beth le meilleur il y a 2 Mois
J adors kfc je veux fumer des gros pets dans le jeux j adore vive la coco et dieut me benie
0
8
Réponse
Réponse du il y a 2 Mois
Va fumer de l'hortensia....
1
1
Réponse
La baby-sitter qui voulait tuer un petit garçon

La baby-sitter qui voulait tuer un petit garçon

Ce festival est interdit aux hommes

Ce festival est interdit aux hommes

Une série presque trop réaliste sur l’anorexie

Une série presque trop réaliste sur l’anorexie

Le premier artiste de «mèmes» au monde

Le premier artiste de «mèmes» au monde