«J’ai déjà été arrêtée à cause de mes photos»

Une jeune photographe pénètre par effraction dans de vieilles maisons abandonnées. En utilisant les objets qu’elle y trouve, et aidée de modèles sombres, elle crée des contes de fées lugubres.

Les photos de Karen Jerzyk nous emmènent dans un autre monde, mélange de film d’horreur et de conte de fées. La jeune femme, originaire de Boston, ramène des personnages fantastiques à la vie. Ses photos sont peuplées de reines sombres, de fées magiques et de poupées fantomatiques. Sur Instagram, plus de 24 000 abonnés se perdent régulièrement dans ces mondes surréalistes et mythiques.

Après avoir suivi des études d’anglais et fait un passage stressant dans la vente, Karen a réalisé son rêve en se tournant vers la photographie. Sa passion la fait vivre – dans tous les sens du terme. Elle nous a accordé une interview et nous a parlé de sa créativité, de sa rencontre avec la police et de la tragédie qui l’a frappée.

Karen, quand et pourquoi t’es-tu lancée dans la photographie?

C’était en 2003. Je cachais une caméra dans mes sous-vêtements, pour pouvoir prendre des photos pendant des concerts. J’ai monté mon portfolio comme ça. Quelques années plus tard, je me suis mise au portrait, grâce à un ami. J’ai su instantanément que c’était ce que je voulais faire. Comme je n’avais pas beaucoup d’argent, je ne pouvais pas ouvrir mon studio. Je cherchais des endroits sur internet. Je suis tombée amoureuse des endroits abandonnés que j’y voyais et j’ai su que c’était dans ce genre d’endroit que mes photos devaient prendre vie.

Tes photos sont très sombres et mystérieuses. Pourquoi?

Mon père est mort d’une crise cardiaque il y a six ans. Cela m’a complètement détruite. Nous étions très proches. Après sa mort, j’étais dépressive et j’avais peur. La seule chose qui me raccrochait à la vie, c’était la photographie. Prendre des photos m’a sauvé la vie. Mes photos montrent que la vie peut être belle, horrible et horripilante en même temps.

D’où te vient ton inspiration?

J’adore les livres et les films depuis toujours. «L’histoire sans fin», «Oz, un monde extraordinaire» et «Labyrinthe» m’ont enseigné l’importance des effets pratiques – je tiens à ce que tout dans mes photos soit réel. Je suis inspirée par des réalisateurs comme Stanley Kubrick, Wes Anderson et David Lynch.

Tes scènes sont incroyables. Combien de temps te faut-il pour les monter?

Normalement il me faut entre une et trois heures dans une maison abandonnée. Mais j’essaie de me dépêcher quand je pénètre quelque part par effraction et je deviens alors très vite paranoïaque. Dès que je suis dans l’une de ces maisons, je passe beaucoup de temps à nettoyer, ranger et remettre les pièces dans l’état dans lequel elles étaient. Monter la scène est la partie la plus importante pour moi. Prendre la photo ne prend qu’entre cinq et vingt minutes.

Tu as été arrêtée une fois dans une maison abandonnée – comment est-ce arrivé et que s’est-il passé?

La plupart du temps, je n’ai pas l’autorisation d’être dans ces maisons. Je vais partout aux Etats-Unis pour trouver des endroits. Cette maison m’avait particulièrement attirée. Comme je l’ai déjà dit, je commence toujours par faire le ménage et bouger les meubles, pour créer la scène. A l’époque, je ne savais pas que le propriétaire passait régulièrement jeter un œil à la maison. Il a appelé la police, j'ai dû me rendre immédiatement et j’ai été arrêtée. J’ai appris plus tard qu’une autre photographe m’avait également balancée. Ce jour-là, j’ai appris à m’isoler et à ne pas faire confiance à la scène de la photographie.

Tu peux trouver Karen Jerzyk sur Instagram et sur Facebook. Et si tu veux accrocher ces scènes sorties tout droit d’un conte de fées effrayant, pour te faire ton film dans la tête par exemple, alors va voir la page web de cette artiste extraordinaire. 


Écris un commentaire

3 Commentaires

Moug il y a 1 Mois
Ah l'urbex... Dur à trouver en Suisse. Malheureux. Ils détruisent tout trop vite.
9
0
Réponse
Freddy K il y a 1 Mois
c'est fou le nombres de gens qui soignent un traumatisme en faisant une action "artistique"... quand ils ont du talent, ça va, mais là... bof...
8
6
Réponse
Astrid M il y a 1 Mois
le titre est racoleur...elle a été arrétée pour violation de domicile...quand aux photos, j'ai vu mieux dans le style... elles sont trop "fabriquées", les modèles posent trop visiblement et les effets spéciaux sont cheaps... si l'on est fan dr ed wood, ça peut plaire...
11
6
Réponse
Elle passe ses vacances dans les pays en guerre

Elle passe ses vacances dans les pays en guerre

Que faire quand on publie une photo à ton insu?

Que faire quand on publie une photo à ton insu?

Que faire de ta vieille collection de CD?

Que faire de ta vieille collection de CD?

Tu t’ennuies? Voici le meilleur du pire sur YouTube

Tu t’ennuies? Voici le meilleur du pire sur YouTube