Un challenge sur Instagram pour parler des troubles psychologiques

Le #insideoutchallenge veut attirer l’attention sur les maladies mentales. Il a été lancé par une virtuose du maquillage, souffrant elle-même de troubles psychologiques. Son initiative est célébrée sur le web.

Il a certaines choses dans la vie dont on ne parle pas - notre santé mentale, par exemple. La stigmatisation des maladies psychologiques, comme la dépression, les troubles anxieux ou bipolaires par exemple, fait que les personnes qui en souffrent restent muettes. La honte est trop grande pour parler ouvertement et honnêtement de leurs problèmes.

La Canadienne Yasaman Gheidi, 27 ans, connaît bien ce sentiment. Cette blogueuse de beauté et virtuose du maquillage souffre de dépression, de crises de panique et de TSPT depuis sa puberté, comme elle l’a expliqué à «The Mighty». Pour mettre fin à la stigmatisation et aux préjugés concernant ses maladies, Yasaman a lancé le #insideoutchallenge sur les réseaux sociaux. Elle invite les autres personnes concernées à visualiser leurs maladies à l’aide de maquillage, et ainsi à montrer leur être intérieur à l’extérieur.

«Je voulais donner un visage aux maladies psychologiques»

«Pour arrêter cette stigmatisation, nous devons enfin commencer à parler de notre santé mentale», explique Yasaman. «Les troubles psychologiques ne sont pas vraiment visibles, souvent ils ne sont donc pas pris au sérieux. Je voulais leur donner un vrai visage, pour les rendre plus compréhensibles.»

La jeune Canadienne, qui a des racines en Iran, s’est inspirée du dessin animé de Disney «Inside Out»  («Vice-versa» pour la version francophone). Elle publie une vidéo sur YouTube où on la voit se défouler sur la moitié de son visage à coup de maquillage bleu et noir, et montrer ainsi comment elle se sent à l’intérieur.

Elle publie également les photos de son look sur Instagram et reçoit des tonnes de retours positifs en échange - sa vidéo a déjà récolté plus de 16 000 cœurs. «Merci d’avoir partagé cela avec nous», écrit une internaute. «Quand je me sens dépressive, le maquillage est un de mes plus importants moyens de détente. La vidéo m’a tellement touchée que j’ai pleuré. Je ne suis pas seule avec cette maladie»,  écrit une autre.

Le challenge n’est que le début

Yasaman se sent mieux désormais: «Cela m’a soulagé d’un grand poids. Je n’ai plus le sentiment de devoir cacher un secret», dit-elle. Mais le challenge n’était que le début pour elle - elle veut continuer à se battre pour une approche ouverte des maladies mentales, en utilisant ses liens dans les réseaux sociaux.

Dans notre diaporama, tu pourras voir comment d’autres portent leurs maladies sur la peau. Tu peux participer au challenge via le hashtag #insideoutchallenge


Écris un commentaire

1 Commentaire

Freddy K il y a 5 Mois
pas de moqueries, merci... d'autres ici l'ont déjà dit, certes, mais donner un visage ou une image à sa maladie, surtout mentale, est un pas vers la guérison...
13
2
Réponse
Quelle est la meilleure herbe au CBD?

Quelle est la meilleure herbe au CBD?

J’adore partir en vacances avec mes parents

J’adore partir en vacances avec mes parents

Ce cube va détrôner le fidget spinner

Ce cube va détrôner le fidget spinner

Johnny Däpp parmi les fesses et la bière

Johnny Däpp parmi les fesses et la bière