L’ultime demeure des flamants roses gonflables

Délaissés et oubliés: un hôtel à Majorque s’occupe des jouets aquatiques gonflables abandonnés par leurs propriétaires.

Certaines choses font douter de l’humanité, comme, par exemple, les attaques terroristes ou la bienfaisance de Trump à Puerto Rico et les gens qui veulent absolument faire un selfie avec Jake Gyllenhaal. Mais les pires sont ceux qui adoptent un mignon petit truc et qui l’abandonnent à son sort une semaine plus tard. C’est peut-être choquant, mais il y a réellement des gens qui abandonnent leur flamant rose gonflable à Majorque. C’est dégueulasse.

Et ils ne représentent pas une minorité. Il est effrayant d’apprendre que trois quarts des touristes n’emmènent pas leur compagnon gonflable à la maison. Peu importe que le flamant rose ou la licorne soit mignon(ne). Seule la crème solaire est délaissée plus souvent, comme le constate le site de réservation d’hôtels en ligne Hotels.com. Ce qui signifie qu’il faut absolument entreprendre quelque chose à ce niveau.

Une station thermale pour objets gonflables

L’hôtel Hipotels Gran Playa de Palma s’est associé à Hotels.com pour remédier à cela. Ils ont eu l’idée de créer rapidement un refuge pour les objets abandonnés et gonflables, une sorte de maison de retraite, de station thermale, une oasis sereine pour les créatures gonflables traumatisées.

Mais hors de questions pour les jouets aquatiques gonflables de finir en solitaire. Dans les trois prochains mois, ils vont pouvoir être loués par les clients de l’hôtel qui n’ont pas l’argent pour se procurer un compagnon gonflable.

Après trois mois, c’est fini

Malheureusement, on ne sait pas ce qui se passera après les trois mois. Mais ainsi va la vie: on est tous amenés à mourir un jour. C’est ce qu’affirmaient déjà les philosophes du groupe Knorkator. Mais au final, tous les flamants roses et les jolies licornes de Majorque connaîtront des vieux jours plus heureux, en compagnie de leurs camarades dans la maison de retraite pour jouets aquatiques gonflables.


Écris un commentaire

1 Commentaire

Titi vi il y a 8 jours
Ce triste mais on a pas le choix car pour le retour il y a vraiment pas de place dans la valise . En partant de mallorca cet été , la compagnie n'a pas accepté qu'on le prenne dans sa boîte d'origine car on avait déjà un bagage . Cet Avec beaucoup de tristesse que ma fille l'a abandonné .
1
0
Réponse
La baby-sitter qui voulait tuer un petit garçon

La baby-sitter qui voulait tuer un petit garçon

Ce festival est interdit aux hommes

Ce festival est interdit aux hommes

Une série presque trop réaliste sur l’anorexie

Une série presque trop réaliste sur l’anorexie

Le premier artiste de «mèmes» au monde

Le premier artiste de «mèmes» au monde