Les films des Oscars se retrouvent sur le net

Chaque année, peu de temps avant les Oscars, des copies piratées des nominés les plus en vue apparaissent sur Internet. Mais d'où viennent les fuites? On répond aux questions les plus importantes.

De nos jours, il est presque devenu normal de regarder des films piratés sur internet. En Suisse, c’est d’ailleurs légal. En ce moment, les fans du genre salivent, car on est en pleine saison de «screeners», la période précédant les Oscars durant laquelle de nombreux films fuitent sur le Net.

Mais comment les pirates arrivent-ils au juste à mettre le grappin sur des films qui, pour la plupart, ne sont pas encore sortis en salle? Qui se cache derrière les fuites? Et quelle est la position d’Hollywood sur le sujet? On répond à toutes ces questions.

C’est quoi, exactement, la saison des «screeners»?

La saison des «screeners» commence généralement entre les mois de décembre et janvier et ressemble un peu à un deuxième Noël pour les pirates de films. Peu de temps avant la cérémonie de remise des Oscars, les films (les fameux «screeners») sont envoyés en qualité numérique ou DVD aux membres de l’Académie pour être évalués. A ce stade, on est encore souvent loin de la date de leur sortie officielle dans les salles de cinéma. Pourtant, les films en lice pour les Oscars se retrouvent sur internet, non pas sous la forme d’une piètre copie filmée caméra au poing dans une salle obscure, mais en haute qualité. Les fichiers sont ensuite partagés sur des sites comme BitTorrent.

Qui sont les auteurs de ces fuites?

Evidemment, personne n’est assez débile pour se vanter sur internet d’avoir piraté un tout nouveau film. La plupart du temps, les auteurs de ces fuites sont des groupuscules anonymes. Ces dernières années, un collectif libre – Hive-CM8 – a particulièrement suscité l’attention étant donné qu’il était responsable de nombreuses grandes fuites.

Qui se cache derrière Hive-CM8?

Par le passé, le collectif a laissé des indices dans le monde entier, des Etats-Unis jusqu’en Asie en passant par la Russie. Hive-CM8 est même contesté dans le milieu du piratage. Le groupe a notamment été fortement critiqué quand il a mis en ligne une version de piètre qualité du film de Tarantino «Les huit salopards» avant sa sortie dans les salles. Les anonymes qui se cachent derrière Hive-CM8 se sont ensuite excusés auprès de Quentin Tarantino et des fans en colère.

Comment les pirates arrivent-ils à mettre la main sur ces films?

Difficile à dire. Il s’avère que la plupart des «screeners» sont, encore aujourd’hui, envoyés aux membres de l’Académie sous forme de DVD. Apparemment, les pirates sans scrupules iraient même jusqu’à voler les exemplaires physiques, afin de les copier. Il arrive que Hive-CM8 indique la source dans des messages, mais il ne s’agit souvent que d’indications ne voulant rien dire du type «A cool dude on the street» (un mec sympa dans la rue). Tu reconnais un «screener» au filigrane «For your consideration» (à votre attention) qui apparaît au visionnage.

Les films sont-ils protégés?

Oui, selon l’Académie on peut relativement bien retracer l’origine d’une fuitegrâce aux filigranes visibles et invisibles. Par le passé, certains membres du jury des Oscars ont eu des ennuis parce que leur version avait fait surface sur internet. Bien entendu, les pirates sont au courant pour les filigranes et font tout pour les retirer ou les rendre non identifiables. Selon Hive-CM8, ce travail prendrait des heures, car il faut, entre autres, retirer certaines images du film.

Qu’en pensent les studios de cinéma?

Eh bien, tu peux te douter que les grosses sociétés de production ne sont pas contentes quand leurs films finissent gratuitement sur internet (et parfois même avant la sortie officielle)! C’est la raison pour laquelle ils déposent plainte contre les responsables. Les pirates, quant à eux, défendent leur cas en soutenant qu’ils font de la publicité pour les films.

Quels sont les risques?

Il est rare qu’on démasque les personnes individuelles, mais ça arrive. En 2016, un mec de Californie a été condamné à huit mois de prison et à une amende de plus d’un million de dollars pour avoir fait fuiter «The Revenant».

Quels sont les films qui ont déjà été piratés cette année?

Tu trouves déjà en ligne les copies piratées de certains prétendants aux Oscars tels que «Lady Bird», «I Love You Daddy», ou aux Golden Globes, «3 Billboards – Les panneaux de la vengeance» ou encore le film d’animation «Coco». La liste devrait encore se rallonger dans les semaines à venir.


Écris un commentaire

2 Commentaires

steve il y a 4 Mois
Sa me rappelle, d'avoir vu, les chroniques de Riddick 6 mois avant sa sortie officielle, sa ne m'a pas empêché d'acheter le DVD, et le coffret bluray juste après. Ils perdent une partie, mais en gagne aussi largement, c'est de la promotion gratuite! Combien de films sont tout bonnement invisibles? Donc apporte une certaine visibilité pour se faire connaître etc.. il y a même certains films, mis par les studios eux même! Sont pas Foux!! ^^
7
1
Réponse
Réponse du il y a 4 Mois
Je ne compte plus le nombre de films que j'ai découvert grâce au streaming ou au téléchargement. Des films que je n'aurais jamais eu l'idée de regarder, dont je n'avais jamais entendu parlé ou qui n'ont jamais été diffusés ici
6
0
Réponse
Mutilations sanglantes au nom de la beauté

Mutilations sanglantes au nom de la beauté

video
«Je hais l’été plus que tout»

«Je hais l’été plus que tout»

Des rapports sexuels indolores grâce à ce sextoy

Des rapports sexuels indolores grâce à ce sextoy

video
«La cerise renvoie au sexe»
sponsored

«La cerise renvoie au sexe»