On a fabriqué et essayé des sextoys

Il existe une grande variété de sextoys pour nos heures solitaires. Mais c’est cher. Pour économiser, on a passé un après-midi à fabriquer et tester des jouets. Résultat: insatisfaisant.

On se fou tellement de ce que pensent les gens, on est sans limites. Que ce soit en posant nue comme modèle ou en participant à une journée de cours de flirt chez les scientologues, pour notre travail on dépasse nos limites, on met de côté notre timidité (parfois notre dignité) en espérant que nos parents n’auront jamais l’idée de lire nos articles.

Toutes ces investigations journalistiques laissent évidemment peu de place à une vie sentimentale descente. Sans compter qu’on est pauvres et qu’on n’a pas d’argent pour se payer le dernier dildo à la mode ou une chatte de poche. Alors, on a passé un après-midi à réunir nos tutos YouTube pour fabriquer des gadgets super pratiques pour nos journées solitaires. Des vrais sextoys faits maison. Vous pouvez les admirer dans le diaporama. Voici les résultats du test:

Ella – Pénis au pistolet à colle et dildo en cire

Avant qu’un objet quelconque atteigne mes parties intimes, il me faut un verre de vin pour calmer les nerfs. C’est plutôt marrant. Mes collègues savent que je vais me masturber ce soir. Quoi qu’il en soit, je suis assez excitée à l’idée que je vais utiliser un pénis fabriqué avec mes propres moyens – ne me demandez pas pourquoi.

On dirait des vrais sextoys. Surtout celui que j’ai fabriqué au pistolet à colle. Donc, avant de passer aux choses sérieuses, je m’autorise une bonne dose d’alcool et de lubrifiant, qui, pour une bonne partie, finissent sur mon lit à cause de mes mains tremblantes. Super, maintenant je vais aussi devoir changer les draps après cette courageuse auto-exploration. Mais je ne perds pas espoir.

Je ne peux pas m’empêcher de penser à vous

J’applique un préservatif sur chacun de mes dildos faits maison. Malgré la lumière tamisée et les bougies qui remplissent la chambre d’une atmosphère sensuelle, j’ai du mal à me mettre dans l’ambiance. J’arrête pas de penser à mes collègues (non pas que vous ne soyez pas tous sexy à se damner, n’est-ce pas!). C’est plutôt étrange.

Quand j’arrive enfin à surpasser ça, je me concentre et d’un coup je me dis: merde, et si un truc se casse à l’intérieur? Je suis un peu déçue. Ses propres créations, ça fait mal. J’aurais eu plus de plaisir avec un concombre. Les sextoys sont trop gros. Comme je m’en doutais déjà. D’un coup je flippe à l’idée que la tête de mes futurs enfants sera beaucoup plus grosse.

Ma conclusion est plutôt claire: Non! Que ce soit le pénis au pistolet à colle, le god en cire ou n’importe quel autre sextoy fait maison. Je m’en remets à ce que dieu m’a donné: mes mains.

Simon – Foufoune en plastique et anus en latex

La simple idée d’un anus formé dans un gant en latex me faire rire bêtement. J’ai rarement vu quelque chose de moins sexy que cette espèce de ballon avec un orifice. Plutôt difficile de garder la trique devant un truc pareil. Quand j’arrive à peu près à l’avoir semi dure, je me lance.

Je vais donc déflorer ce gant et je ris encore. En plus du sentiment de honte envers moi-même (mais qu’est-ce que je suis en train de faire?), une idée horrible me vient à l’esprit: je fais quoi si ce truc éclate? Je dirai quoi au médecin qui devra s’occuper de me remettre les parties en place?

Heureusement rien ne s’est produit. Mais vraiment rien. Au lieu d’être envahi par une extase voluptueuse, mon petit Simon s’est complètement retiré. Il n’en reste rien. Je capitule et balance l’arrière train de ma colocataire à travers la chambre. Peut-être qu’elle est tétanisée et qu’elle crie. Lol.

J’ai déjà eu pire comme partenaires sexuels

Encore un peu étourdi et absolument pas d’humeur coquine, je vais maintenant tester la chatte de poche. Elle est déjà un peu plus accueillante. J’ai l’impression d’être physiquement plus apte et j’emmène ma dernière conquête dans mon lit. Pour un coup d’un soir je me dis que c’est largement suffisant.

Mais en fait, c’est pire. Un peu étrange, un peu trop mou, un peu dégoutant, mais pas si mal. J’ai déjà eu de vrais partenaires sexuels, en chair et en os, qui étaient beaucoup plus mous et répugnants que cette boite farcie. Mes bras sont quelque peu endormis. C’est plutôt fatiguant! Bien que le grand final ne se soit pas déclaré, je décide d’abandonner et je dis au revoir à l’objet numéro deux. Chérie, je vais dormir. Après tout, je suis déjà au lit.


Écris un commentaire

13 Commentaires

Sara il y a 9 Mois
Je n'ose même pas imaginer ces "fabrications artisanales" d'un point de vue hygiénique ! BEURK !
3
0
Réponse
Réponse du Astrid M il y a 9 Mois
oh même pour les sex-toys du commerce il faut prendre des précautions.. ils ne sont pas autonettoyants.. donc nettoyage à l'alcool a 90 avant et après... je prefère le naturel, soit dit en passant
3
0
Réponse
Réponse du il y a 9 Mois
On ne met pas d'alcool sur du silicone Astrid M, risque d'altération (vécu). Par contre, eau chaude et savon, ça oui !
0
3
Réponse
Réponse du Astrid M il y a 9 Mois
ou alcool isopropylique a 90, en fait.. (voir notice)
3
0
Réponse
On peut tous devenir une star du porno

On peut tous devenir une star du porno

video
Il casse des verres avec sa voix

Il casse des verres avec sa voix

video
Serait-ce le défi le plus débile de tous les temps?

Serait-ce le défi le plus débile de tous les temps?

Voici les curiosités Netflix de 2017

Voici les curiosités Netflix de 2017