Les pénis du monde entier comparés grâce à un site

Un jeune homme de 29 ans a évalué près de deux millions de pénis jusque dans les moindres détails. Les résultats ne sont pas bouleversants, mais d’autant plus divertissants.

Quand György Szücs, fondateur d’une agence numérique en Hongrie, a publié son «Dick Code» («code du pénis»), il y a tout juste un an, il a ébranlé la culture de la «dick-pic» (photo de pénis) jusque dans ses fondements. La nouvelle manière (pratiquement tous publics) d’envoyer des photos de pénis a conquis les internautes et près de deux millions d’hommes du monde entier se sont soumis à l’exercice.

Des données sur des pénis de 50 pays

Le «Dick Code» offre aux utilisateurs la possibilité de façonner leur propre pénis de la manière la plus réaliste possible à partir d’un vaste choix d’options, sans pour autant devoir prendre leur propre pénis en photo. Poils pubiens, couleur, longueur, diamètre, angle d’érection et comportement à l’éjaculation compris.

Ces indications – évidemment anonymes – donnent «vraisemblablement lieu à l’étude de la plus grande envergure au monde, la plus détaillée et la plus importante sur les bites», explique György avec fierté. Le soudain succès international de son «Dick Code» a pris, jusqu’à fin 2017, une ampleur qu’il n’avait pas envisagée au départ. Subitement, il se retrouvait avec plus de 17 millions de données sur des pénis de plus de 50 pays.

La grandeur ne fait pas la quantité

«Je ne pense pas que quelqu’un ait déjà analysé un tel nombre de données sur ce sujet auparavant», affirme le jeune homme, manifestement fier de la collection sans doute la plus importante de photos de bites de tous les temps. L’analyse des données de l’année passée a désormais été rendue publique sur le site internet officiel dickcode.net. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’avec un angle d’érection moyen de 108 degrés et quatre giclées par éjaculation, la Suisse se situe dans une banale moyenne un peu partout.

Si ces résultats n’ont aucun intérêt scientifique et ne sont pas globalement révolutionnaires, ils sont néanmoins pratiques pour impressionner la galerie avec des connaissances triviales. Pour le créateur du site, certains faits sont tout de même révélateurs: «Au Kenya et au Nigeria, la taille des pénis est relativement impressionnante. En revanche, l’angle d’érection et la quantité de sperme sont relativement faibles.» On apprend également qu’en ce qui concerne les bites en Malaisie, «c’est assez catastrophique à tous les niveaux».

Voyager en fonction des pays gâtés

C’est aussi une question de subjectivité. C’est la raison pour laquelle György offre la possibilité de filtrer sa recherche du pays ayant le pénis moyen parfait selon ses propres critères. «Cette caractéristique te permet de voir quels sont les pays qui ont les meilleurs zizis pour toi, au cas où tu souhaiterais orienter tes projets de voyage en fonction.»

L’exactitude des données est évidemment à prendre avec des pincettes. Les mecs ont souvent tendance à perdre tout lien avec la réalité quand il s’agit de leur masculinité. Mais on peut tout de même partir du principe que, vu la quantité de données envoyées, les résultats devraient tout de même être assez fiables, dans l’ensemble.


Écris un commentaire

27 Commentaires

Suzon il y a 4 Mois
Répétez après moi : LES HUMAINS SONT TOUS DIFFERENTS ! Dès lors, arrêtons de comparer ce qui n'est pas comparable, que ce soit le poids, la taille, le tour de hanches/cuisses, le ventre, les yeux ou la taille du pénis ! Prochaine étape, comparer les empreintes digitales ?!? MDR
3
1
Réponse
il y a 4 Mois
Et il y a une soirée de dégustation de produits locaux à Tilllate parainné par Swissness de prévue?
12
3
Réponse
Bibolo il y a 4 Mois
Et avec un nom comme le sien... Szücs.... c'est prédestiné... 😃
10
2
Réponse
il y a 4 Mois
C'est donc ça une pinacotheque? 😃
17
3
Réponse
video
Pédophilie et images de torture au quotidien

Pédophilie et images de torture au quotidien

Les pires rencards de tous les temps

Les pires rencards de tous les temps

Mutilations sanglantes au nom de la beauté

Mutilations sanglantes au nom de la beauté

video
«Je hais l’été plus que tout»

«Je hais l’été plus que tout»