Le monde étrange des poupées «Reborn»

Une femme au foyer de l’Emmental en Suisse fabrique des poupées qui ressemblent à de vrais nourrissons et enfants en bas âge. Elle est l’une des rares Suissesses à faire partie de la communauté des «Reborn».

La maison d’Andrea Bielser – pleine à craquer de curiosités kitsch, d’innombrables animaux domestiques et de tout un tas de bébés sans vie – est aussi impressionnante et étrange que son principal passe-temps: les «Reborn Babys».

Cette femme au foyer et mère de famille de 47 ans fait partie d’une communauté encore relativement petite et inconnue dans le pays, dont la vie tourne (en partie) autour de la fabrication et de la collection de baigneurs. Mais pas n’importe quels baigneurs. Dégage, poupon traditionnel du magasin de jouets! Les «Reborner» n’acceptent que les pièces uniques faites main au sein de leur foyer.

Artisanat, personnalité et perfection

«Et ils doivent ressembler à de vrais bébés! Le poids, la taille, la peau doivent être réalistes. Tout doit ressembler à s’y méprendre à un vrai bébé», nous explique la maman des poupées, avec fierté. Le moindre cheveu, la moindre veine, la moindre rougeur de peau et chaque petit bourrelet doivent être au bon endroit. Pour s’assurer de la perfection et apporter le plus de personnalité possible aux «Reborn Babys», de nombreux «Reborner» démarrent, comme Andrea, en autodidacte.

L’artisane de poupées commande la base, qui consiste en une petite tête, de petits bras et de petites jambes, auprès de magasins spécialisés. Ils proviennent souvent des Etats-Unis, où est né le mouvement des poupées «Reborn». Depuis, certains commerçants en Allemagne, Espagne et Autriche se sont également emparés de la tendance. Andrea se livre ensuite à un travail d’assemblage pénible et minutieux qu’elle exerce avec la plus grande passion.

Elle fait des bébés sur mesure

«Un bébé peut exiger jusqu’à seize heures de travail», explique fièrement et gaiement la femme. «Les cheveux prennent le plus de temps, car il faut implanter, un à un, le moindre petit cheveu.» Un sacré effort pour…ben pourquoi au juste? De temps en temps, Andrea Bielser vend une poupée et il lui arrive occasionnellement d’avoir des demandes de clientes qui veulent avoir un «bébé sur mesure».

«Beaucoup m’envoient des photos de leurs enfants quand ils étaient bébés et souhaitent un «Reborn» qui ressemble exactement à leur propre enfant quand il était petit. Mais il y a aussi des femmes ou des couples qui viennent me voir et qui ne peuvent pas avoir d’enfant. Et parfois, de petites filles souhaitent avoir une poupée qui ressemble à un vrai bébé», souligne la Suissesse au sujet de sa clientèle.

Ses bébés sont des stars de télévision prisées

Avec des prix avoisinant les trois cent francs par poupée vendue, la grande amie des animaux ne va pas s’enrichir avec son passe-temps. Mais elle avoue ouvertement que ce n’est pas non plus son but. «Je ne gagne pratiquement rien. Et chaque rentrée d’argent est immédiatement réinvestie. C’est juste une affaire de cœur», souligne-t-elle.

Et Andrea prend cela tellement à cœur que ses «enfants» qui ressemblent vraiment à s’y méprendre à de vrais, attirent souvent l’attention de producteurs télévisuels et cinématographiques. Elle reçoit régulièrement des demandes flatteuses pour divers projets cinématographiques. L’un de ses «Reborn Babys» a même joué un rôle majeur en tant que doublure d’un enfant dans la série «Tatort».


Écris un commentaire

15 Commentaires

Rosa Be il y a 4 Mois
Je connais un professeur de poupées Reborn Babys , elles donnés des cours pour les poupees en porcelaine . Elle est Suisse Brügg Berne
0
0
Réponse
Megane Bernard il y a 4 Mois
Ca fait plaisir de voir un article sur le sujet! Étant aussi artiste et collectionneuse, c’est cool de voir qu’on est pas seule en suisse! 😀
0
0
Réponse
Beatrice il y a 4 Mois
Je suis moi même reborneuse. je tiens a vous remercier, l article n est pas trop nėgatif sur notre jolie passion. C est sur quand faisant des prix de 300 francs elle ne fait pas cher en sachant que le prix du kit peu dėpasser les 100 francs
2
2
Réponse
Doresa il y a 4 Mois
Je trouve sa trop malsain trop bizzare.
4
1
Réponse
«Se lever à 4 heures du matin est une torture!»

«Se lever à 4 heures du matin est une torture!»

Le pape veut-il interdire internet?

Le pape veut-il interdire internet?

video
Pourquoi cette femme balance ses excréments?

Pourquoi cette femme balance ses excréments?

video
Probablement le film le plus brutal de l’année

Probablement le film le plus brutal de l’année