Prêtes à tout pour obtenir des infos sur le sexe

A quoi se limite l’éducation sexuelle à l’école? A un préservatif et à une banane, du moins, dans la plupart des cas. Pour remédier à cela, deux Anglaises prennent les choses en main en matière d’éducation sexuelle.

Dans mon école, l’éducation sexuelle avait très peu à voir avec le sexe. L’enseignant du primaire était trop mal à l’aise pour dispenser un enseignement sur le moment le plus intime entre deux êtres à des élèves prépubertaires. Dommage. Au lycée, on nous balançait ensuite quelques préservatifs devant le nez et on nous tendait une banane. Ça ne m’a rien appris.

Comment on tombe enceinte, exactement? Est-ce qu’une capote chasse tous les méchants virus de mon vagin? Heureusement que le Dr Google était là pour m’éclairer. Merci. Pour éviter qu’à l’avenir les jeunes suent sang et eau quand ils oublient de supprimer l’historique du portable familial, Anouszka Tate et Frankie Wells volent à leur secours en matière de sexe avec leur émission de radio diffusée en Angleterre. Car une information décente, c’est, après tout, bien plus que des capotes sur une copie en plastique.

«On ne parle jamais de plaisir»

«Jusqu’ici, en cours d’éducation sexuelle, tout tournait toujours autour du fait qu’il fallait minimiser les dégâts», raconte Anouszka. Comment ne pas tomber enceinte? Comment ne pas me contaminer avec des MST? Comment ne pas nuire à ma réputation? «On ne parle jamais de sexe comme source de plaisir», affirme la jeune femme de 26 ans. De plus, l’éducation sexuelle ne tient, la plupart du temps, pas compte de ceux qui ne rentrent pas dans la norme.

«Moi, je n’ai même pas eu de cours d’éducation sexuelle à l’école. Zéro. Ce qui m’a fait chercher les informations sur le sexe dans les pires endroits», avoue Frankie. C’est sur Google que la jeune femme de 25 ans est allée trouver des conseils, notamment sur la manière de tailler une pipe, tout en veillant, bien évidemment à toujours supprimer l’historique. «Mais il s’agissait principalement toujours d’offrir du plaisir et de la satisfaction à d’autres, jamais à soi-même.»

On n’a pas fini d’apprendre

Avec leur émission «Pleasure Project», les deux jeunes femmes veulent ainsi offrir plus que de simples explications scolaires traditionnelles. «Pour nous, c’est important d’aller plus loin qu’à l’école, où des profs coincés n’enseignent que le strict minimum.» De toute façon, tout le monde aurait juste honte, même si la plupart ont probablement déjà vu des pornos hardcores.

Ecouter deux jeunes femmes papoter à la radio serait finalement moins intimidant que de lever la main en classe et de risquer que les petits camarades ricanent. L’émission serait destinée à tous ceux qui veulent apprendre quelque chose sur le sexe. «Et ce, grâce aux erreurs et flirts embarrassants de deux jeunes femmes d’une vingtaine d’années plutôt que par le biais de pornos et d’un prof étroit d’esprit», selon Anouszka.

«On aimerait bien être comme des grandes sœurs pour nos jeunes auditeurs», affirme le binôme. En plus, elles disent ne pas avoir fini d’apprendre elles-mêmes. «J’ai, certes, 25 ans, mais je suis loin de tout savoir», avoue Frankie. Nous aussi, certainement.

Les deux Londoniennes diffusent leur émission tous les deuxièmes lundis du mois sur la radio britannique Roundhouse Radio. Tu peux écouter les émissions précédentes en cliquant ici.


Écris un commentaire

6 Commentaires

il y a 4 jours
C'est bien le seul et unique cours scolaire qui ne servait ou qui ne sert mais strictement à RIEN!!!!!! Ils devraient le remplacer par le cours religieux. Oui, ce cours sert à quelque-chose.
1
6
Réponse
Réponse du il y a 4 jours
vouloir remplacer les cours d'éducation sexuelle par des cours religieux, c'est tresser la corde pour vous pendre.. 😅
7
1
Réponse
Réponse du il y a 4 jours
Je remplace des cours strictement Inutiles par des cours strictement Utiles!!!!
1
3
Réponse
Réponse du il y a 3 jours
les cours d'education sexuelle dans la sacristie,c'est moyen quand même.. (ne dites pas que vous n'aviez pas été prévenu... 😃 )
3
1
Réponse
Besoin d'un porte-pénis ou de toilettes portables?

Besoin d'un porte-pénis ou de toilettes portables?

Les plats les plus ignobles qui existent

Les plats les plus ignobles qui existent

Il crée des personnages pixélisé avec des perles

Il crée des personnages pixélisé avec des perles

«Internet a détruit ma vie»

«Internet a détruit ma vie»